dimanche 4 décembre 2022
Accueil > A la UNE > « NO LOGO », un projet itinérant de promotion culturelle, présenté à Alger

« NO LOGO », un projet itinérant de promotion culturelle, présenté à Alger

« NO LOGO », un projet itinérant de promotion artistique et culturelle trans-maghrébin à dimension collaborative, consacré aux nouvelles formes d’expressions artistiques en lien avec les nouvelles technologies, a été présenté, mercredi à Alger, point de départ d’une tournée à travers le pays qui devrait se terminer à Oran.

Organisé en partenariat avec la Fondation nationale pour la promotion de la santé et de la recherche (FOREM), l’association « Echos Electrik » (Tunisie), l’Ecole supérieure des Beaux Arts d’Alger et l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), entre autres, ce projet est prévu jusqu’au 7 octobre à Alger, au Jardin botanique d’El Hamma (Jardin d’essai) et du 12 au 14 octobre au Palais du Bey à Oran.

« NO LOGO » se présente sous la forme d’une structure gonflable, « la Bulle », nomade et éphémère, bâtie avec la participation des différents partenaires dans les villes où le projet fait escale, transformant son espace en un lieu de rencontres, de transmission et de diffusion à travers la programmation d’ateliers, de performances et de projections.

Le collectif « La Bulle » est animée par une jeune équipe pluridisciplinaire qui se fixe pour objectif de promouvoir des activités socio- culturelles et artistiques dans une logique de développement local.

Lieu d’une nouvelle expérience entre espace confiné et plein air, « La Bulle » offre également à ses participants une immersion dans une architecture remarquable où peuvent se croiser, musiques, arts plastiques, projections et autres expériences créatives.

« Le projet « NO LOGO » se déroule en 2 phases, dont celle des ateliers d’expérimentations et des résidences artistiques qui ont déjà débuté en septembre à Alger et Oran et qui seront dédiés à l’initiation aux nouvelles technologies et à la création numérique », explique le président de l’association « Echos Electrik », porteuse du projet, le Tunisien, Afif Riahi.

Six Workshop animent le projet « NO LOGO », « Arwah nahkilek », ou la Réalité virtuelle en vidéo sur 360 degrés, « Vidéo mapping », technique de trompe-l’oeil ou diffusion avec vidéo-projecteurs sur différents supports (objets façades et autres), « How to synth ? », concept de composition musicale soumise à une série d’algorythmes et randomisée pour obtenir des sonorités détachées de celles à l’origine, entre autres.

« L’interaction numérique entre le +sonore+ et le +visuel+ », avec la recherche des différentes approches possibles et des choix stratégiques à adopter sur les plans, esthétique, technique et économique, ainsi que « La photographie mobile » ou l’atelier déambulatoire et « Le digital college, ou Pop Art » figurent également parmi les « Workshop » de ce projet.

Développés par des acteurs indépendants – artistes, ingénieurs, designers ou musicologues, en partenariat avec des structures locales, les résultats de ces ateliers viendront enrichir la programmation artistique de la tournée.

« NO LOGO » convie également la jeunesse algéroise et oranaise avec « une Carte blanche » à la ville, un moment où l’espace est mis à la disposition des artistes, collectifs et acteurs locaux pour leur offrir un lieu d’expression face au public.

Depuis sa création en 2007, l’association « Echos Electrik » est à l’origine de la création en Tunisie du projet E-FEST dédié aux arts et cultures numériques et produit depuis 2007 le projet « NO LOGO », nouvelle initiative décentralisée se déployant dans les régions.

« Echos Electrik » est également productrice d’INTERCAL, programme d’intervention in-situ dédié aux formes d’expression artistique installatives et performatives.

APS