dimanche 5 février 2023
Accueil > A la UNE > AIR ALGÉRIE REVIENT À LORRAINE AÉROPORT, AU DÉPART D’ALGER ET DE CONSTANTINE

AIR ALGÉRIE REVIENT À LORRAINE AÉROPORT, AU DÉPART D’ALGER ET DE CONSTANTINE

Après deux ans et demi d’absence en raison de la crise sanitaire, la compagnie aérienne Air Algérie reviendra ce lundi à Lorraine Aéroport (Metz-Nancy-Lorraine).

Pendant cette saison hivernale du 31 octobre 2022 au 25 mars 2023, Air Algérie exploitera sa ligne entre Alger et Lorraine Aéroport au rythme de quatre vols par semaine, tous les lundis, mardis, mercredis et samedis. Elle proposera sa liaison entre Constantine et Lorraine Aéroport avec un vol hebdomadaire, tous les mercredis.

Air Algérie avait effectué son dernier vol commercial à Lorraine Aéroport le 16 mars 2020, alors qu’elle y était « en progression constante » : son trafic en 2019, période avant-Covid, avait dépassé les 57.000 passagers (au départ d’Alger, d’Oran et de Constantine), ce qui constituait une année record. Aussi, 2022 marque donc le retour d’Air Algérie, « une compagnie historique à Lorraine Aéroport qui s’inscrit également dans l’avenir pour de prochains développements de ses activité », se félicite Lorraine Aéroport dans un communiqué.

« Désormais, les aéroports régionaux se cherchent un avenir. Entre la sortie de crise et la pression climatique CO2, ils sont aux aguets. Cependant, l’alternative ferroviaire donne des signes de faiblesse. Entre les grèves à gogo, les retards pour cause de sanglier et les fermetures de lignes, il y a la place pour la concurrence », commente le spécialiste du vol discount Monde-du-Voyages.com. Et d’ajouter : « On doit maintenir des vols domestiques sur des plateformes secondaires comme les aéroports du Puy en Velay, Aéroport du Havre ou Lorraine Aéroport qui accueillent des compagnies aériennes challengers. Surtout si ces aérodromes sont aménagés biosphères naturelles. Loin des chasseurs, la biodiversité y est mieux protégée que sur des bas-côtés de voies ferrées traitées au défoliant ».

Mohammed Bessaïah