mardi 27 février 2024
Accueil > A la UNE > Air Algérie : Saint-Pétersbourg OK, location d’avion KO

Air Algérie : Saint-Pétersbourg OK, location d’avion KO

La compagnie aérienne Air Algérie proposera à la fin du mois une nouvelle liaison entre Alger et Saint-Pétersbourg, sa deuxième vers la Russie. Sa première tentative de louer dix avions s’est terminée par un échec.

A partir du 26 juillet 2023, la compagnie nationale algérienne proposera trois vols par semaine entre sa base à Alger-Houari-Boumediene et l’aéroport de St Petersburg-Pulkovo, opérés en Boeing 737-600 pouvant accueillir 16 passagers en classe Affaires et 85 en Economie. Les départs sont programmés lundi, mercredi et samedi à 20h30 pour arriver le lendemain à 3h15, les vols retour quittant la ville russe mardi, jeudi et dimanche à 4h15 pour se poser à 7h15. Air Algérie sera sans concurrence sur cette route, comme sur celle reliant sa capitale à Moscou-Sheremetyevo.

La mise en place de cette nouvelle liaison aérienne témoigne selon Pulkovo « de la volonté des autorités algériennes et russes de renforcer leurs relations bilatérales. Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Russie ont en effet connu une augmentation significative ces dernières années, atteignant près de 4 milliards de dollars en 2021. Cette nouvelle ligne aérienne directe facilitera les échanges et renforcera les liens entre les deux villes. Elle contribuera également à stimuler les échanges économiques et culturels entre la Russie et l’Algérie, favorisant ainsi le développement des relations diplomatiques entre les deux pays ».

Côté flotte en revanche, Air Algérie a annoncé mercredi l’échec de son appel d’offres pour le « leasing opérationnel de jusqu’à dix avions », dont six Airbus A330 et quatre Boeing 737. Annoncé dans le cadre du renouvellement de sa flotte, commencé depuis le printemps via  l’acquisition de cinq A330neo et deux A350-1000, plus huit 737 MAX 9, Air Algérie a expliqué l’échec de sa recherche par « la non-conformité des offres aux exigences du cahier des charges ».

La demande de propositions (RFP) originale était la suivante : quatre A330-200 ou A330-300 avec moteurs General Electric et deux A330-900 ; deux 737-800 et deux 737-9. L’appel d’offres était destiné uniquement aux propriétaires, exploitants, sociétés de leasing et constructeurs d’avions enregistrés. Le délai du 22 mai a été prolongé jusqu’au 29 mai 2023. Air Algérie avait aussi annoncé que sa tentative de location avec équipage d’un gros-porteur de 250 à 350 places (A330, 777 ou 787) pour l’été 2023 avait également échoué. L’appareil était recherché pour la période du 15 juin au 9 septembre 2023, pour opérer des charters et des vols réguliers entre Paris, France, et Alger.

In Air Journal