mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > Asie-Pacifique/Modi et Xi se retrouvent pour la première fois depuis les incidents frontaliers de 2020

Asie-Pacifique/Modi et Xi se retrouvent pour la première fois depuis les incidents frontaliers de 2020

Le sommet de l’Organisation de la coopération de Shanghai se tient vendredi à Samarcande, en Ouzbékistan, et réunira d’importants dirigeants asiatiques et européens. Pour l’Inde, la présence de Narendra Modi constitue un tournant diplomatique important, car c’est la première fois qu’il accepte de se trouver en présence de Xi Jinping depuis deux ans et l’affrontement meurtrier des armées des deux pays le long de leur frontière contestée de l’Himalaya.

En juin 2020, cet affrontement militaire sanglant avait coûté la vie à 20 soldats indiens et l’armée chinoise en avait profité pour occuper plusieurs territoires disputés et contrôlés avant par New Delhi. Depuis, Narendra Modi a imposé un gel diplomatique pour faire pression. Il ne s’est ainsi pas rendu au sommet des pays du Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), organisé par la Chine en juin dernier, forçant Pékin à tenir les réunions en ligne.

Recul

La même menace planait sur ce sommet de cette organisation régionale importante pour la Chine. La pression semble avoir eu des effets, car l’armée chinoise s’est retirée la semaine dernière d’une zone occupée depuis deux ans.

Cela n’est pas le premier recul et ne constitue pas non plus un retrait total, mais c’est un geste diplomatique significatif qui pourrait permettre aux deux dirigeants de reprendre le dialogue sur de nouvelles bases. New Delhi refuse de dire si Narendra Modi rencontrera Xi Jinping en privé, mais les deux assisteront en tout cas ce vendredi aux réunions côte à côte, ce qui est une première depuis deux ans.

S. F.