mardi 27 février 2024
Accueil > A la UNE > Atal jouera en Turquie

Atal jouera en Turquie

Nice a réussi à exfiltrer le latéral : l’Algérien de 27 ans va jouer à l’Adana Demirspor.

Une à une, les portes turques se sont fermées au nez de Nice, qui souhaitait se séparer de Youcef Atal cet hiver, à six mois de la fin de son contrat: Galatasaray s’est fait prêter Serge Aurier, Trabzonspor a recruté le Belge Thomas Meunier, le promu Pendikspor n’a pas convaincu le joueur… Hier, à quelques heures de la clôture du mercato en Turquie, seul Adana Demirspor était encore en course. Alors, les Aiglons ont travaillé pour trouver un accord avec le 9e de Süper Lig, où évolue notamment Mario Balotelli.

Pendant que les négociations avançaient bien mais n’étaient pas encore bouclées, le joueur de 27 ans avait déjà pris son envol en direction de la cinquième ville du pays. Dans l’après-midi, il a passé sa visite médicale et a signé son prêt jusqu’en juin. La fin d’une histoire mouvementée entre Atal et le Gym, qui percevra un pourcentage à la revente si Atal prolonge chez les « Éclairs bleus ».

Il a très mal vécu sa sanction

Recruté à l’été 2018 en provenance de Courtrai (Belgique), le talentueux Algérien s’était immédiatement adapté, proposant une première saison de haut vol (6 buts en 29 matches de L1). La grave blessure à un genou dont il a été victime contre Metz en décembre 2019 l’a totalement coupé dans son élan. À la suite de son opération, il a enchaîné les blessures musculaires, notamment à une cuisse. Une de ses épaules l’a aussi lâché, le contraignant à passer à nou- veau sur la table d’opération au printemps 2022.

Depuis l’été 2019, il a été titularisé seulement 51 fois en L1… Début janvier, il a surtout été condamné par le tribunal correctionnel de Nice à huit mois de prison avec sursis et 45 000 euros d’amende pour avoir partagé sur son compte Instagram une vidéo d’un prédicateur appelant à «un jour noir sur les Juifs». Atal, qui a fait appel, a très mal vécu sa sanction de sept matches infligés par la commission de discipline de la LFP mais aussi celle, interne, du club azuréen. Après s’être relancé à la CAN avec l’Algérie (il a été titulaire lors des trois matches de la phase de groupes), il a vu qu’il possédait toujours une belle cote. Approché par l’AEK Athènes mi- janvier, il a refusé l’offre et c’est donc à l’Adana Demirspor qu’il espère renouer avec le fil de sa carrière en club.

M. B.