mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Au Maroc, le président du Wydad Casablanca placé en détention pour « trafic de drogue »

Au Maroc, le président du Wydad Casablanca placé en détention pour « trafic de drogue »

Said Naciri, le patron du Wydad, l’un des principaux clubs de football du Maroc, a été placé en détention ce vendredi 22 décembre dans le cadre d’une vaste affaire de trafic de drogue.

Said Naciri, 54 ans, fait face à plusieurs chefs d’accusation, notamment « falsification de documents officiels, possession et distribution de drogue et utilisation de chèques contrefaits », a précisé à l’AFP l’avocat de Naciri, qui n’a pas souhaité que son nom soit cité.

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca a également inculpé Said Naciri, par ailleurs membre du Parti authenticité et modernité (PAM, formation libérale qui participe à la coalition gouvernementale), pour blanchiment d’argent, selon des médias marocains.

L’enquête, qui implique au total 25 prévenus dont 21 sont actuellement en détention, vise aussi Abdenbi Bioui, président du conseil régional de l’Oriental (nord-est du Maroc) et membre lui aussi du PAM, d’après l’avocat.

Une nouvelle audience devant le juge d’instruction est prévue le 25 janvier.

L’enquête a été déclenchée après des déclarations faites par un ressortissant malien, déjà condamné au Maroc pour trafic de drogue, impliquant le patron du Wydad dans ces activités criminelles, selon l’avocat. L’été dernier, le magazine Jeune Afrique avait identifié ce Malien sous le nom d’El Hadj Ahmed Ben Ibrahim, un baron de la drogue condamné en 2019 à dix ans de prison pour « trafic de drogue international ».

Le Wydad, qui a remporté à trois reprises la Ligue des champions de la CAF, est l’un des clubs marocains les plus titrés.

M. B.