jeudi 25 juillet 2024
Accueil > A la UNE > Aux États-Unis, les Chiefs remportent le Super Bowl au finish sous le regard de Taylor Swift

Aux États-Unis, les Chiefs remportent le Super Bowl au finish sous le regard de Taylor Swift

Aux États-Unis avait lieu, ce dimanche 10 février, la finale du Super Bowl, une rencontre de football américain. Un match très disputé et qui opposait les tenants du titre, les Kansas City Chiefs aux Forty Niners (49ers) de San Francisco. Et ce sont les Chiefs qui l’ont emporté pour la deuxième année consécutive, 25 à 22 dans le temps additionnel. Régulièrement montrée par les caméras, la chanteuse Taylor Swift était bien présente dans les tribunes de l’Allegiant Stadium pour encourager Travis Kelce, son compagnon et charismatique joueur des Chiefs.

C’est la première fois qu’une franchise conserve son trophée depuis les New England Patriots en 2004. La grande finale de la NFL a offert un suspense intense, pour une victoire finale des Chiefs, la troisième en cinq ans après 2020, déjà face aux 49ers, et 2023. Et, comme d’habitude, la grande finale du Super Bowl a tenu ses promesses de fête populaire. Moment de communion pour les Américains, dans le stade, mais aussi devant leurs télévisions. Ils sont chaque année plus de 110 millions à regarder cette finale qui dure plus de 3 heures. Comme d’habitude, il y a eu les traditionnelles et très nombreuses publicités.

Chorégraphie léchée et invités surprise

Les 49ers ont frappé les premiers avec un touchdown de McCaffrey, et mènent 10 à 3 à la mi-temps, lorsque le crooner américain Usher a enflammé le stade en revisitant ses tubes avec un spectacle à la chorégraphie léchée. Quelques invités surprises ont émaillé le show, comme Alicia Keys ou encore le rappeur Ludacris.

L’autre star de cette finale, c’était bien sûr Taylor Swift qui était bien là pour soutenir son compagnon des Kansas Chiefs, Travis Kelce. La star de 34 ans a sauté dans un jet directement après un concert donné à Tokyo samedi soir, de son lucratif « Eras tour », pour rejoindre la cité du jeu, où le Super Bowl était disputé pour la première fois.

Tout sauf politique finalement

La présence de la mégastar planétaire a affolé le pays durant des semaines, entre les fans de Swift qui n’attendaient que ça et les moins fans, les milieux ultra-conservateurs qui accusent la chanteuse d’être à la solde des Démocrates. Mais, sans surprise, aucune de leurs prédictions conspirationnistes ne s’est réalisée. Finalement, cette finale aura été tout sauf politique : les Chiefs sont revenus dans le 3e quart-temps, puis ont égalisé au pied à trois secondes du terme pour arracher la prolongation et finalement gagner 25 à 22 dans le temps additionnel.

M. B.