vendredi 30 septembre 2022
Accueil > A la UNE > Avant les funérailles d’Elizabeth II, une file d’attente impressionnante pour lui dire adieu

Avant les funérailles d’Elizabeth II, une file d’attente impressionnante pour lui dire adieu

Les Britanniques continuent d’aller se recueillir après du cercueil de la reine Elizabeth II. La chapelle ardente doit durer jusqu’à lundi matin, le jour des obsèques. On en sait d’ailleurs plus sur le déroulé de cette journée.

La reine elle-même avait validé les plans de ses propres funérailles. Lundi, son cercueil quittera le grand hall du palais de Westminster peu après 10h30, transporté par une centaine de soldats de la marine vers l’abbaye de Westminster, accompagné, entre autres, par un joueur de cornemuse désigné par Sa Majesté de son vivant.

Près de 2 000 personnes, dont les présidents américain et français, assisteront à la messe qui s’achèvera vers midi par deux minutes de silence, rapporte notre correspondante à Londres. Les aéroports londoniens auront cessé toute opération pour assurer le silence complet, dans le ciel britannique. Il s’agirait de la plus grande cérémonie organisée en Grande-Bretagne depuis la Seconde Guerre mondiale.

Commencera ensuite le véritable dernier voyage d’Elizabeth II, vers son château de Windsor. En fin d’après-midi, la famille royale s’y réunira pour un nouvel office, aux côtés du personnel de la souveraine. Elizabeth II sera inhumée dans la crypte de la chapelle en même temps que son mari, le prince Philip, au cours d’une dernière cérémonie en début de soirée et en présence de ses proches.

File d’attente interminable

En attendant lundi, les Britanniques continuent de faire la queue dans Londres pour rendre un dernier hommage à Elizabeth II. Cette file d’attente, interminable, se fait dans le calme et selon une organisation parfaite. Il faut dire que les Britanniques sont sans doute les champions du monde de la file d’attente. « Cela fait partie de notre culture », disent-ils, sans que l’on sache s’ils en sont réellement fiers ou s’ils se moquent un peu d’eux-mêmes.

Jeudi soir, la file d’attente s’étendait sur presque huit kilomètres. Les règles sont précises : les personnes dans la file se voient attribuer un bracelet avec un numéro. Elles ont droit d’aller faire leurs besoins si nécessaire – 500 toilettes portatives ont été disposées tout au long du parcours – et les autorités ont recommandé de se munir d’eau, de nourriture et de vêtements chauds pour ceux qui passent la nuit sur place. Il faut cependant « voyager léger », car arrivé à Westminster, seul un sac à dos de petite taille est autorisé, et les règles de sécurité sont les mêmes que dans un aéroport.

Une attente potentielle de plus de 30 heures

Une fois entré dans la chapelle ardente, la queue continue d’avancer. Les gens n’ont que quelques secondes pour rendre hommage à la reine, la plupart le font donc en marchant, ne s’arrêtant qu’un très bref instant devant le catafalque où a été déposé le cercueil royal. Sur les images diffusées par la BBC, certains font une brève révérence, d’autre se tournent simplement vers le cercueil dans une ambiance de calme et sans le moindre incident.

Pour ce moment fugace, les Britanniques sont prêts à attendre durant 8 heures actuellement, mais ce n’est que le début, les autorités estiment que la file d’attente pourrait s’étendre jusqu’au 10 kilomètres, avec une attente potentielle de plus 30 heures au plus fort de l’affluence.

M. B.