mercredi 7 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Avec la mission Dart, la Nasa veut dévier la trajectoire d’un astéroïde

Avec la mission Dart, la Nasa veut dévier la trajectoire d’un astéroïde

Dans la nuit de lundi à mardi, la Nasa va tenter une expérience inédite : percuter volontairement un astéroïde avec une sonde. Une expérience qui vise à préparer au mieux nos stratégies de défense planétaire et être prêt si dans un jour lointain, un astéroïde devait venir à percuter la Terre. 

Le scénario rappelle forcément le film d’action avec Bruce Willis : un astéroïde s’apprête à percuter la Terre. Mais dans la vraie vie, faute de pouvoir y envoyer une équipe de choc le détruire, on se prépare à procéder autrement si jamais la situation venait à se produire.

C’est le but de Dart, une sonde de la Nasa qui va s’écraser volontairement sur l’astéroïde Dimorphos – qui orbite lui-même autour d’un autre astéroïde, Didymos. Objectif : déterminer dans quelle mesure l’impact a un effet sur sa trajectoire. « Cela devrait modifier suffisamment l’orbite de Dimorphos autour de Didymos pour qu’on puisse le mesurer, explique Tom Statler, scientifique au Bureau de coordination de la défense planétaire, une organisation de la Nasa. En revanche, c’est compliqué de vous dire quand est-ce qu’on l’observera. Cela dépend de l’effet de l’impact. Et bien sûr, si on le savait à l’avance, on n’aurait pas besoin de faire l’expérience. Aujourd’hui, l’orbite se fait en 11 heures et 55 minutes. On pense que cela changera de quelques minutes. »

Ça n’a l’air de rien, mais en cas de succès, ce serait la première fois que l’humanité modifie la trajectoire d’un corps céleste. La manœuvre est sans danger pour la Terre, rappelle Tom Statler : « Au contraire, elle sera riche d’enseignements pour la protéger en cas de menace de collision avec un astéroïde à l’avenir. »

M. B.