jeudi 29 février 2024
Accueil > A la UNE > Boehringer Ingelheim lance le premier traitement approuvé pour la fibrose pulmonaire idiopathique en Algérie

Boehringer Ingelheim lance le premier traitement approuvé pour la fibrose pulmonaire idiopathique en Algérie

  • La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie respiratoire rare et progressive qui représente un fardeau considérable pour les patients et le système de santé algérien.
  • La molécule antifibrosante Nintedanib, seul traitement de la FPI approuvé par le ministère de la Santé algérien, réduit significativement la progression de la maladie en diminuant la dégradation de la fonction pulmonaire.
  • C’est la première fois qu’un médicament antifibrosant approuvé sera disponible pour les patients algériens atteints de FPI.

Le Pr Kadi, Pneumophtisiologie au CHU Beni Messous, a fait une présentation sur le sujet lors d’une table ronde à l’hôtel Sofitel récemment.

Infographie Sensibilisation à la fibrose pulmonaire

Boehringer Ingelheim, une entreprise biopharmaceutique de recherche de premier plan, a annoncé aujourd’hui le lancement de son médicament antifibrosant pour le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) en Algérie. Le Nintedanib est le seul traitement de la FPI approuvé par le ministère de la Santé de l’Algérie qui peut ralentir la progression de la dégradation de la fonction pulmonaire et apporte un soulagement très attendu pour les patients atteints de FPI à travers le pays.

La FPI est une maladie mortelle du poumon où le tissu devient épaissi, rigide et cicatrisé au fil du temps. Les poumons perdent leur capacité à absorber et à transférer l’oxygène dans le sang. Elle touche de 14 à 43 personnes sur 100 000 dans le monde, et bien que la recherche ait identifié des facteurs clés dans le développement de la FPI, aucune cause directe n’est connue. Les symptômes varient d’une personne à l’autre, mais chez certains patients, cela peut entraîner un essoufflement et les autres organes ne reçoivent plus suffisamment d’oxygène pour fonctionner correctement.

Marianne Abouelkheir, Directrice générale et responsable de Human Pharma chez Boehringer Ingelheim pour la région Nord-Est & l’Ouest d’Afrique a déclaré : « Dans le passé, il n’y avait pas de médicaments antifibrosants approuvés disponibles pour les patients atteints de FPI, ce qui en faisait l’un des besoins médicaux non satisfaits dans le pays. Nous sommes fiers chez Boehringer Ingelheim d’avoir reçu l’approbation du Ministère de la Santé algérien pour le Nintedanib comme seule option de traitement disponible pour les patients atteints de la FPI. En nous appuyant sur plus de 100 ans d’expérience dans les maladies respiratoires, nous visons à améliorer la compréhension globale des patients, de leurs médecins traitants et de la communauté en général sur les conditions et les solutions disponibles qui peuvent les aider à faire face au fardeau de cette maladie débilitante. »

Dr Mohamed Bouledroua, Le Directeur Médical a déclaré : « La FPI, connue pour son impact irréversible sur la fonction pulmonaire, fait aujourd’hui face à un nouveau traitement approuvé dans le pays. Cette étape offre l’espoir de ralentir la progression de la dégradation de la fonction pulmonaire, et améliorant également les symptômes des patients atteints de FPI. L’approbation reflète notre engagement à fournir des thérapies vitales, à répondre aux besoins médicaux non satisfaits et à donner aux Professionnels de la santé en Algérie les moyens d’assurer une meilleure prise en charge des patients. »

Pr Merzak Gharnaout, Professeur de pneumo-allergologie Président de la Société Algérienne de Pneumologie a déclaré : « L’approbation du Nintedanib en Algérie représente une avancée significative pour les patients atteints de la FPI. Bien que la fibrose pulmonaire soit irréversible, disposer d’une option de traitement antifibrosant pour la FPI en Algérie offre aux patients atteints de cette maladie de l’espoir en ralentissant la dégradation de la fonction pulmonaire. Cette étape importante non seulement soulage notre système de santé, mais élève également le niveau de prise en charge de nos patients algériens atteints de FPI. »

Le Nintedanib est déjà approuvé dans plus de 80 pays pour le traitement des personnes diagnostiquées avec une FPI. En plus de fournir des solutions médicales innovantes, Boehringer Ingelheim a créé un site web bilingue en anglais et en arabe appelé « Life With Pulmonary Fibrosis ». Ce site web fournit aux patients des informations et des outils essentiels pour les aider à trouver des moyens de gérer efficacement leur maladie.

Rappelons que le Pr Kadi, Pneumophtisiologie A CHU Beni Messous, a fait une présentation lors d’une table ronde à l’hôtel Sofitel récemment.

Mohammed Bessaïah