jeudi 29 février 2024
Accueil > A la UNE > Brahim Merad s’attend, cet été, à un afflux important de la communauté nationale établie à l’étranger

Brahim Merad s’attend, cet été, à un afflux important de la communauté nationale établie à l’étranger

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire Brahim Merad, en visite samedi à Skikda, prévoit un « afflux important » durant la saison estivale 2023 des membres de la communauté nationale établie à l’étranger à la faveur des facilités décidées à leur intention par le président de la République M. Abdelmadjid Tebboune.

Présidant l’ouverture officielle de la saison estivale de cette année, dans la wilaya de Skikda, le ministre a souligné que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a accordé d’importantes facilités aux émigrés, ce qui contribuera, a-t-il dit, « à renforcer le sentiment d’appartenance des Algériens à leur patrie, où qu’ils soient, et leur permettre de passer leurs vacances d’été parmi leurs proches ».

« Les mesures décidées par le chef de l’Etat donneront également lieu à des facilitations en matière de formalités dans l’ensemble des postes frontaliers, aériens, maritimes et terrestres, tout en améliorant le niveau des services dus à nos compatriotes expatriés », a déclaré M. Merad, ajoutant que les installations qui entreront en service dans les wilayas du pays et les programmes d’activités culturelles prévus contribueront à soutenir le tourisme intérieur, qui a connu un « regain au cours des deux dernières années ».

Le ministre a ajouté qu’au cours de cette année, les activités liées à la saison estivale auront un cachet éminemment national et se dérouleront sous le slogan « L’été de l’Algérie, Notre pays nous rassemble ».

Brahim Merad a souligné, dans le même contexte, que les pouvoirs publics et les différents partenaires œuvrent à renforcer les efforts de promotion, à l’international, de la destination Algérie, notamment après le grand succès qu’a remporté la saison touristique dans le Sahara.

Le ministre de l’Intérieur a indiqué, à ce propos, que les équipements prévus pour les touristes étrangers et les programmes destinés à attirer le tourisme dans les wilayas du pays seront étendus et renforcés, ce qui aura inévitablement des résultats positifs sur les plans économique, social et culturel.

Selon M. Merad, les pouvoirs publics ont donné « toute la priorité » à une bonne préparation de la saison estivale en mobilisant tous les moyens humains et matériels pour assurer des conditions de confort, de tranquillité et de sérénité aux citoyens.

Il a ajouté qu’à cet égard, 2,5 milliards de dinars ont été mobilisés, permettant l’ouverture de 437 plages, dont sept nouvelles, à travers le pays.

Il a également fait savoir que les services de la Gendarmerie nationale, de la Sûreté nationale et de la Protection civile renforceront leur présence sur le terrain pour maintenir la sécurité et l’ordre public et protéger les citoyens.

Le ministre a également ajouté que la surveillance sur le terrain sera également renforcée pour faire respecter la gratuité de l’accès aux plages et faire face à tous les risques pouvant compromettre la tranquillité et le confort des citoyens.

L’appel lancé en direction des citoyens pour qu’ils fassent preuve de responsabilité et de prudence, notamment en ce qui concerne le maintien de la propreté des sites de vacances et la sécurité routière, a été rappelé par M. Merad qui a recommandé aux estivants d’éviter les baignades dans des endroits interdits, en mer, et de veiller, surtout, à ne pas s’exposer à des morsures de scorpions.

Au cours de l’inspection du projet du village touristique « Rusica Park », le ministre a exprimé son admiration devant cette importante réalisation, la première du genre dans le pays, fruit d’un partenariat algéro-saoudien.

En construction sur une superficie de 13 hectares, le projet a nécessité une enveloppe financière totale d’environ 11 milliards de dinars.

M.Merad a fait part de l’importance de ce projet qui devrait être inauguré « prochainement » et affirmé, à cet égard, après avoir appelé les opérateurs étrangers à investir en Algérie, que ce village touristique constitue un « acquis pour l’Algérie, en général, et pour la wilaya de Skikda, en particulier, en raison des revenus qu’il générera et des emplois qu’il créera ».

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire s’est rendu sur la plage Larbi Ben M’hidi de Skikda où il a écouté un exposé sur les statistiques nationales de la protection civile, liées à la saison estivale 2022.

Il a ainsi été fait état de l’afflux de millions de vacanciers.

M.Merad a rappelé, à cette occasion, « la nécessité d’œuvrer à réduire les causes des accidents par noyades, sur les plages, et d’accroître l’efficacité des interventions pour sauver le maximum de vies ».

Pour sa part, l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en Algérie, Abdullah Bin Nasser Al-Busairi, exprimant sa satisfaction devant l’investissement représenté par « Rusica Park », a souligné que les dirigeants des deux pays « œuvrent au développement des relations économiques entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite à travers d’autres projets dans le cadre du partenariat ».

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire est accompagné, lors de cette visite, de l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en Algérie, Abdullah bin Nasser Al-Busairi, du directeur général de la Protection civile, le colonel Boualem Boughlef et du secrétaire général du ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

Plusieurs autres points étaient au menu de la visite de Brahim Merad dans la wilaya de Skikda.

M. B.