dimanche 27 novembre 2022
Accueil > A la UNE > Brésil : ces athlètes qui ont choisi entre Bolsonaro et Lula pour la présidentielle 2022

Brésil : ces athlètes qui ont choisi entre Bolsonaro et Lula pour la présidentielle 2022

La superstar du football Neymar a apporté son soutien à Jair Bolsonaro, pour l’élection présidentielle brésilienne du 2 octobre 2022. Il n’est pourtant pas le seul à avoir choisi son camp, entre l’actuel président du Brésil et celui qui a occupé cette même fonction de 2003 à 2011, Lula. Tour d’horizon.

« On parle de démocratie et d’un tas de choses, mais quand quelqu’un a une opinion différente il est attaqué par ces mêmes personnes qui parlent de démocratie. Va comprendre. » Ainsi a réagi Neymar, quelques heures après avoir affiché son soutien au président sortant du Brésil, Jair Bolsonaro, dans une vidéo sur TikTok, pour le premier tour de l’élection présidentielle. Un scrutin prévu ce dimanche 2 octobre et durant lequel Bolsonaro fera notamment face à un de ses prédécesseurs : Lula (2003-2011).

De nombreux footballeurs derrière Bolsonaro

Le choix (très commenté) de Neymar est toutefois loin d’être un cas isolé dans le monde du football. L’ex-superstar de la Seleçao et champion du monde 2002 Rivaldo a ainsi partagé une vidéo de Bolsonaro visitant sa région d’origine. « En tant que ‘nordestino’, je suis très heureux et fier du soutien que ses habitants apportent au président. Et pas seulement le Nord-Est, mais presque tout le Brésil. Je suis pour la famille, pour la liberté et pour notre pays ».

Autre ex-icône du ballon rond, Romario, entré en politique en 2010 et qui a rejoint le parti libéral en 2021, appuie l’actuel chef d’État.

Le football n’est pas le seul terrain d’élection de Jair Bolsonaro. Dans celui des arts martiaux mixtes (MMA), il compte des alliés de taille, comme José Aldo, légende de l’Ultimate Fighting Championship (UFC).

En formule 1 aussi, il a ses adeptes. L’ancien pilote Nelson Piquet, récemment épinglé pour des propos racistes envers le Britannique Lewis Hamilton, est un fan du président brésilien et a même été l’un de ses donateurs.

Ils/elles votent Lula

Comme dans tout sport, il y a toutefois des divergences. Ainsi, les anciens footballeurs Rai et Juninho Pernambucano, ex-gloires du championnat de France, supportent sans ambigüité de Luiz Inácio Lula da Silva. Juninho a par exemple mis le portrait de Lula sur sa photo de profil Twitter et a transformé son compte en véritable tribune en faveur du candidat du Parti des travailleurs. Rai a, lui, tourné une vidéo en faveur de Lula : « Intelligence, discernement et responsabilité ! Pour un Brésil plus humain, plus juste, pour plus de dignité ! Pour un pays qui se respecte, et qui doit être respecté ! » L’ancien sélectionneur de l’équipe du Brésil Vanderlei Luxemburgo a également multiplié les appels à faire revenir au pouvoir son candidat favori.

Ancienne référence du taekwondo brésilien, Diogo Silva est, lui aussi, dans le camp de Lula. Autre olympienne, la nageuse Joanna Maranhão s’est fendue d’un appel : « Dans quelques jours, nous aurons la chance de célébrer le début de la fin du bolsonarisme. Les dégâts sont immenses et il faudra beaucoup de temps pour rendre sa dignité au peuple brésilien. Ceux qui ont faim sont pressés. Il est temps de régler cela au premier tour. »

D. K.