mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > Chaînes de télévision privées : l’opération de domiciliation parachevée en février prochain

Chaînes de télévision privées : l’opération de domiciliation parachevée en février prochain

Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a effectué mercredi une visite de travail et d’inspection à l’établissement Télédiffusion d’Algérie (TDA) et au Centre téléport de Bouchaoui.

Bouslimani a fait état lors de cette visite de l’équipement de la TDA d’une station terrestre pour domicilier toutes les chaines de télévision privées et les soumettre à la loi algérienne.

« Il a été procédé, dans une première étape, à l’acquisition depuis quelques mois d’un transpondeur qui a permis la domiciliation de la majorité des chaines TV privées via la TDA », a-t-il déclaré, relevant que l’opération devrait être parachevée, courant février prochain, en finalisant les procédures de domiciliation de ces chaînes qui seront définitivement de droit algérien.

Bouslimani a rappelé, à cet égard, certaines priorités de son secteur, notamment l’élimination du problème de couverture dans les zones d’ombre et la consécration du droit du citoyen à recevoir les chaines de télévision et de radio nationales.

« Il s’agit d’un objectif sur lequel travaille TDA à la faveur d’un plan visant à éliminer ce problème au profit des citoyens de ces régions, notamment frontalières », a-t-il ajouté.

Il a fait savoir qu’entre janvier et juillet 2022, ces régions ont été dotées de 23 transpondeurs pour permettre à leurs habitants de recevoir les programmes nationaux de la Radio et de la Télévision au même titre que les autres régions du pays.

Le ministre de la Communication a, par ailleurs, annoncé la relance du projet de « Media City » à Bouchaoui, qui regroupera la Radio, la Télévision et la Télédiffusion d’Algérie (TDA), précisant que ce projet vise à « assurer la complémentarité entre différents établissements » dans le domaine de la diffusion et la production dans les studios de la Media City.

Une chaîne de studios sera créée dans un premier temps, une fois les procédures relatives au foncier et aux études préliminaires finalisées, a précisé M. Bouslimani, affirmant que l’Algérie « a tous les moyens » nécessaires à la concrétisation de ce projet qui tend à « suivre les progrès en cours dans le secteur des technologies de l’information et de la communication ».