dimanche 5 février 2023
Accueil > A la UNE > Coupe du monde 2022 : Julian Alvarez, gâchette létale et complémentaire de Lionel Messi

Coupe du monde 2022 : Julian Alvarez, gâchette létale et complémentaire de Lionel Messi

D’abord remplaçant au début du Mondial au Qatar, Julian Alvarez a supplanté Lautaro Martinez pour s’installer en attaque aux côtés de Lionel Messi. Auteur d’un match complet face à la Croatie (3-0), avec un doublé à son compteur, l’attaquant incarne autant le présent que l’avenir de l’Argentine, finaliste de la Coupe du monde 2022.

Dans les sports collectifs, il est impossible de gagner seul. C’est ce que tous les entraîneurs martèlent. Tout génial soit-il, Lionel Messi ne peut ne compter que sur lui-même pour décrocher au Qatar cette Coupe du monde qui s’est toujours refusée à lui. Il a besoin de coéquipiers talentueux et efficaces. Ça tombe bien, ce sont des traits que l’on retrouve chez Julian Alvarez.

Le jeune joueur, âgé de 22 ans, y est pour beaucoup dans la qualification de l’Argentine pour la finale du Mondial 2022. Lui qui a commencé la compétition dans la peau d’un remplaçant est désormais titulaire et deuxième meilleur buteur avec quatre réalisations, derrière Lionel Messi et Kylian Mbappé (cinq buts). La Croatie n’a rien pu faire face au phénomène en demi-finale.

La Croatie ne lui a pas résisté

Julian Alvarez a fait plier les vice-champions du monde en cinq minutes. Lancé en profondeur, l’attaquant a profité d’une défense égarée pour se présenter face à Dominik Livakovic, l’effacer d’un grand pont et provoquer une faute. Leo Messi s’est chargé de transformer le penalty (34e).

Puis, l’ancien joueur de River Plate a fait parler sa vélocité en remontant le ballon seul sur 50 mètres et en dynamitant une arrière-garde croate sur le reculoir. Julian Alvarez a bénéficié d’un premier contre favorable devant Josip Juranovic, puis d’un second devant Borna Sosa, avant de battre Livakovic de près (39e).

En seconde période, le buteur a achevé les derniers espoirs de la Croatie en marquant à nouveau, après un beau numéro de Messi dans la surface (69e). Le titre d’Homme du match est revenu à la « Pulga », mais il n’aurait certainement pas juré entre les mains de Julian Alvarez. L’Argentin a fait très mal à des Croates incapables de réagir.

Lautaro Martinez supplanté par le Citizen

Impressionnant à ses débuts avec El Millonario (surnom de River Plate), Julian Alvarez a convaincu le sélectionneur Lionel Scaloni de le convoquer pour cette Coupe du monde 2022. Le technicien n’a sans doute pas ignoré non plus les bonnes performances du joueur à Manchester City, son nouveau club où, malgré une grosse concurrence et un statut de remplaçant, il tire son épingle du jeu depuis août (7 buts en 20 apparitions).

Au début du Mondial, Lionel Scaloni hésitait entre Lautaro Martinez et Julian Alvarez pour accompagner Lionel Messi en attaque, avec une petite préférence pour l’attaquant de l’Inter Milan. Martinez était titulaire lors du match perdu contre l’Arabie saoudite (2-1), puis face au Mexique. C’est juste après sa sortie du terrain et l’entrée en jeu d’Alvarez que l’Argentine a pris le dessus contre les Mexicains (2-0). Dès lors, l’organisation argentine a changé… avec une efficacité redoutable.

Désormais titulaire, Julian Alvarez a inscrit un but face à la Pologne (2-0), puis contre l’Australie en huitièmes de finale (2-1). Face aux Pays-Bas (2-2, 4 tirs au but à 3), il n’a pas marqué, mais il a conservé la confiance de son entraîneur. Avec le succès que l’on sait face aux Croates. Difficile de l’imaginer ailleurs que sur le terrain, dimanche 18 décembre, lors de la finale de cette Coupe du monde contre la France ou le Maroc.

Le chasseur, concentré sur la quête d’un troisième titre mondial pour son pays, s’est dit « content sur un plan personnel et pour le groupe » au sortir de la demi-finale. Mais « maintenant, il faut se reposer », « nous espérons faire un grand match », a-t-il ajouté. La mission n’est pas encore terminée. Capitaine Messi et son acolyte Alvarez ont encore une marche à franchir.

N. B.