lundi 6 février 2023
Accueil > A la UNE > Coupe du monde 2022 : l’Argentine expédie la Croatie et retrouve la finale

Coupe du monde 2022 : l’Argentine expédie la Croatie et retrouve la finale

L’Argentine jouera la finale du Mondial 2022. Opposés aux vice-champions du monde croates, mardi 13 décembre à Lusail, les Argentins n’ont pas laissé la moindre place au doute. Portée par Julian Alvarez, auteur d’un doublé, et son capitaine Lionel Messi, l’Albiceleste a décroché son billet avec brio (3-0). Elle attend désormais la France ou le Maroc pour la grande finale, dimanche 18 décembre.

Un Messi en or, comme la couleur des semelles de ses chaussures, et une nouvelle finale de Coupe du monde pour lui sous les couleurs de l’Abiceleste, après celle de 2014 au Brésil, perdue face à l’Allemagne. L’Argentine, deux fois titrée (1978 et 1986) et trois fois défaite en finale (1930, 1990 et donc 2014), visera la victoire dans cette édition 2022 au Qatar. Elle a été sans pitié en demi-finale avec la Croatie, battue 3-0.

Messi dépasse Batistuta, Alvarez en mode bulldozer

Il n’a pas fallu attendre très longtemps pour voir les Argentins mener au score face aux Croates, après un début de rencontre timide. Lionel Messi profite d’une faute du portier croate Dominik Livakovic sur Julian Alvarez pour inscrire son onzième but en Coupe du monde, d’un penalty tiré en force (34e). De quoi devenir le meilleur buteur de l’histoire de l’Argentine dans la compétition devant Gabriel Batistuta et ses dix réalisations.

À la 39e, sur une contre-attaque, Julian Alvarez enfonce le clou. L’attaquant de Manchester City se retrouve une nouvelle fois face à Livakovic et profite de deux contres favorables pour conclure du pied droit, après une course folle plein axe.

Il faudra un réflexe exceptionnel de Livakovic pour que la Croatie ne rentre pas aux vestiaires après un troisième but argentin. Sur un corner tiré par Messi, Alexis Mac Allister tente une tête décroisée à bout portant qui ne trompe pas le portier du Dinamo Zagreb (42e). À la pause, l’Argentine, qui n’a jamais perdu une demi-finale de Coupe du monde, prend déjà les devants.

Un seul objectif : le titre suprême, enfin

En seconde période, Messi est proche d’inscrire un deuxième but après un tir dans un angle fermé (58e). Finalement, c’est Julian Alvarez qui marque le troisième but argentin et s’offre un doublé sur un centre en retrait de son capitaine Messi, insaisissable pour la défense croate (69e).

L’Albiceleste, qui a dominé souvent mais a manqué parfois de réalisme dans ce Mondial, était arrivée en demi-finale après un match couperet face au Pays-Bas (2-2, 4 tirs au but à 3). Cette fois, elle s’est débarrassée sans trop de difficultés de la Croatie de Luka Modric pour se hisser en finale, prévue dimanche 18 décembre dans cette même enceinte de Lusail. La défaite face à l’Arabie saoudite lors de son premier match au Qatar, en phase de groupes le 22 novembre (2-1), semble déjà très loin.

En 2014 au Brésil, l’Allemagne avait privé Lionel Messi du Graal pour sa troisième participation au Mondial. Le joueur du Paris Saint-Germain, qui dispute son cinquième Mondial à 35 ans, est désormais à une marche du sacre pour entrer encore plus dans l’histoire du football argentin. Comme un certain Diego Maradona.

La réaction de Lionel Messi, élu homme du match : « Il se passe beaucoup de choses dans ma tête, il y a tellement d’émotions. Je profite de ce Mondial, ce groupe est fou, on atteint une nouvelle finale de Coupe du monde. Je me sens bien, je me sens fort, j’ai fait beaucoup de sacrifices. On s’est bien préparé pour cette rencontre face à la Croatie. Notre équipe a été intelligente et a su lire les moments importants de la rencontre. Nous avons su souffrir, garder le ballon quand il fallait le faire. Ce soir, je pense à ma famille qui m’accompagne toujours, dans les moments difficiles comme dans les bons moments ».

F. A.