jeudi 29 février 2024
Accueil > A la UNE > Coupe du monde U17 : face aux Bleuets, les Aiglonnets du Mali visent une nouvelle finale

Coupe du monde U17 : face aux Bleuets, les Aiglonnets du Mali visent une nouvelle finale

L’équipe de France et du Mali se disputeront une place en finale de la Coupe du monde U17, le 28 novembre prochain, à l’occasion des demi-finales de la compétition. Un choc qui s’annonce déjà tourné vers l’attaque et qui pourrait lancer idéalement les Maliens vers un premier sacre mondial.

À chacun son choc ! Alors que les rencontres du dernier carré de la Coupe du monde U17 approchent, trois des quatre équipes encore en lice visent à décrocher un premier sacre historique. Outre le duel entre l’Argentine et l’Allemagne, l’équipe du Mali affrontera la France, seule équipe déjà titrée, pour tenter de décrocher une place en finale.

L’équipe de France a débuté son parcours dans ce Mondial U17 par un net succès face au Burkina Faso (3-0), suivi d’une courte victoire contre la Corée du Sud (1-0) avant de se reprendre face aux États-Unis (3-0) lors du dernier match de la phase de groupes. Les Bleuets sont ensuite sortis vainqueurs du choc face au Sénégal en huitième de finale en s’imposant au bout du suspense lors des tirs au but (0-0, 5-3 TAB). En quart de finale, ils ont éliminé l’Ouzbékistan (1-0) en inscrivant un but dans les derniers instants de la rencontre suite à un ballon bien repris par Ismail Bouneb.

Déjà sacrés dans la compétition en 2001, les Bleuets devront faire preuve d’une grande solidité défensive pour résister à l’attaque malienne, en grande forme depuis le début de ce Mondial.

Les Bleuets à l’épreuve de la puissance offensive malienne

Dernier représentant africain de la compétition, le Mali n’est qu’à une victoire de disputer la seconde finale de son histoire dans cette catégorie, après la défaite contre le Nigeria lors du Mondial 2015 (0-2). Pour atteindre cet objectif, les Aiglonnets devront faire valoir la remarquable efficacité offensive qu’ils ont démontré jusqu’à présent dans la compétition.

Ils ont en effet inscrit pas moins de 14 buts en cinq matchs, avec tout d’abord une victoire inaugurale contre l’Ouzbékistan (3-0) grâce à un triplé de Mamadou Doumbia lors du premier match de la phase de groupes. Les jeunes Maliens se sont ensuite inclinés face à l’Espagne lors de la rencontre suivante (0-1), pénalisés par l’expulsion de Doumbia, leur atout offensif numéro un, à la 40e minute. Ce coup d’arrêt n’a pas eu d’incidence sur la suite de leur tournoi puisqu’ils ont enchaîné par des démonstrations face au Canada (5-1) lors de la 3e journée puis contre le Mexique en huitième de finale (5-0). En quart de finale, la revanche face au Maroc (1-0) a été plus longue à se dessiner, mais c’est finalement Ibrahim Diarra qui a envoyé son équipe dans le dernier carré grâce à un but inscrit dans les dernières minutes (81e).

Une victoire face à la France permettrait au Mali de s’avancer en finale pour tenter de décrocher le premier sacre de son histoire en Coupe du monde U17 et devenir la troisième nation africaine championne du monde aux côtés du Nigeria, équipe la plus titrée de la compétition avec cinq victoires (1985, 1993, 2007, 2013 et 2015), et du Ghana (1991 et 1995). Les Bleuets sont prévenus !

V. B.