mercredi 7 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Crise énergétique : le chancelier Olaf Scholz achève une tournée mitigée dans le Golfe

Crise énergétique : le chancelier Olaf Scholz achève une tournée mitigée dans le Golfe

À l’occasion d’une visite du chancelier allemand Olaf Scholz à Abou Dhabi, Les Émirats arabes unis et l’Allemagne ont signé ce dimanche un accord prévoyant la fourniture en 2022 et 2023 de gaz liquéfié et de diesel à Berlin.

 Les résultats de la tournée dans le Golfe du chancelier allemand sont en demi-teinte. Après avoir visité trois pays en moins de 48 heures, Olaf Scholz rentre à Berlin avec un seul nouvel accord énergétique. Et ce alors que l’Allemagne cherche à diversifier ses sources d’approvisionnement en gaz pour ne plus dépendre de la Russie.

Cet accord signé avec les Émirats arabes unis prévoit l’exportation d’une cargaison de gaz naturel liquéfié vers l’Allemagne fin 2022. Puis la fourniture de quantités additionnelles en 2023. La société pétrolière émirienne ADNOC devrait par ailleurs fournir à l’Allemagne jusqu’à 250 000 tonnes de diesel par mois en 2023.

Au Qatar, en revanche, aucun accord concernant les exportations de gaz n’a pour l’instant été trouvé. Les discussions entre les deux pays durent déjà depuis plusieurs mois. Mais l’Allemagne semble réticente à s’engager sur des contrats à long terme souhaités par l’émirat.

Le Qatar est l’un des plus grands producteurs de gaz naturel liquéfié au monde. Ses exportations sont jusqu’à présent majoritairement destinées aux pays asiatiques.

M. B.