dimanche 5 février 2023
Accueil > A la UNE > Des précipitations normales à au-dessus de la normale durant la période hivernale

Des précipitations normales à au-dessus de la normale durant la période hivernale

Les précipitations et les températures seront normales à au-dessus de la normale sur l’ensemble du territoire nationale durant la saison hivernale, indiquent les prévisions saisonnières de l’Office nationale de la météorologie (ONM), relevant que l’hiver de cette année pourrait connaitre des épisodes de pluie intense.

« Les prévisions des températures seront normales à au-dessus de la normale sur toute l’Algérie avec 90% de probabilité et l’on s’attend alors à une saison plus chaude que la normale climatique habituellement observée », durant la saison hivernale allant de décembre 2022 à février 2023, a indiqué à l’APS, M. Salah Sahabi-Abed, Directeur de l’Exploitation météorologique et de la climatologie à l’ONM.

Pour ce qui est des prévisions des précipitations, il a fait savoir qu’elles seront durant la saison hivernale « normales à au-dessus de la normale avec 80% de chance, notamment sur tout le Nord de l’Algérie du littoral jusqu’à la région des Hauts-plateaux », alors que pour les « les autres zones, les précipitations totales au cours de la même période (décembre, janvier et février) devraient être normales à inférieures à la normale ».

« On s’attend alors à une saison hivernale humide au Nord du pays », a relevé M. Sahabi, en se basant sur les prévisions saisonnières consensuelles pour l’hiver boréal (décembre-janvier-février 2022/2023) au-dessus de la région arabe, produites lors de la 10ème session du Forum arabe sur les prévisions climatiques (ArabCOF-10) en coordination avec la 18e session du Forum sur les prévisions climatiques en Afrique du Nord (PRESANORD-18) et la 7e session du Forum sur les prévisions climatiques du Conseil de coopération du Golfe (GCCCOF-7).

Selon M. Sahabi, qui est aussi expert auprès de l’Organisation mondiale de la météorologie (OMM), « l’hiver de cette année pourrait connaitre des épisodes de pluie intense de courte durée avec des quantités de pluies localisées très importantes susceptibles d’engendrer des inondations », invitant à cet effet « les populations et les autorités locales à accorder plus d’attention aux avertissements et bulletins météorologiques émanant de l’ONM ».

Dans le même contexte, il a rappelé que « les phénomènes extrêmes, accentués par le changement climatique marqueront sans doute, à l’avenir, le quotidien des Algériens », relevant que « les études menées dans ce sens montrent que les scénarios futurs du climat mettent en évidence tantôt des pluies intenses de courte durée et parfois des périodes de sécheresse prolongée ».

APS