mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Dessalement d’eau de mer : les projets en cours seront livrés dans les délais fixés

Dessalement d’eau de mer : les projets en cours seront livrés dans les délais fixés

Les projets des cinq stations de dessalement d’eau de mer (SDEM) en cours de réalisation, dans le cadre d’un plan stratégique initié par les pouvoirs publics, seront livrés dans les délais fixés, a affirmé samedi à Tipaza le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

Il s’exprimait lors d’une visite d’inspection du projet de réalisation de la station de dessalement « Fouka2 » dans la wilaya de Tipaza, dont la première pierre a été posée le 5 juillet dernier par le Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune.

La SDEM « Fouka2 » fait partie d’un plan stratégique visant la généralisation de la réalisation des stations de dessalement de l’eau de mer tout au long du littoral algérien avec celles de Cap Djinet (Boumerdès), Cap Blanc (Oran), Koudiet Draouche (EI Tarf) et Tighremt (Béjaïa).

L’objectif de l’Etat à travers la réalisation de ces nouvelles SDEM, d’une capacité de 300.000 m3/jour chacune, est de pouvoir satisfaire les besoins en eau potable des habitants des wilayas côtières et atteindre l’objectif en matière de sécurité hydrique.

A cet effet, M. Arkab a souligné que la réalisation de ces stations se déroule avec « le rythme voulu », affirmant que ces projets « seront livrés dans les délais fixés ».

« Pour l’ensemble des projets de stations de dessalement, nous avons fini avec les contraintes qui étaient surtout techniques », a-t-il assuré.

Concernant la station « Fouka2 », dont le niveau d’avancement est de 46,71 %, selon les responsables du projet, le ministre a indiqué que « la fin des travaux de réalisation est prévue d’ici fin 2024 ».

Cette station réalisée avec des compétences 100% algériennes à travers l’Algerian Energy Company (AEC), filiale de Sonatrach, et le groupe « Cosider » doit permettre d’alimenter en eau potable les wilayas de Tipaza, d’Alger, de Blida et de Medea, a précisé le ministre.

M. Arkab a, en outre, instruit les responsables du projet afin de maintenir les efforts quant au rythme de réalisation, tout en accélérant l’acquisition des équipements.

A signaler que M. Arkab était accompagné, pendant sa visite, par le wali de Tipaza et les autorités locale, le P-dg de Sonatrach, le P-dg de Cosider-Canalisation, ainsi que le directeur général de l’AEC.

M. B.