dimanche 14 juillet 2024
Accueil > A la UNE > Deuxième jour des épreuves du Bac 2023 : avis mitigés des candidats à Alger sur l’accessibilité des sujets de mathématiques

Deuxième jour des épreuves du Bac 2023 : avis mitigés des candidats à Alger sur l’accessibilité des sujets de mathématiques

Les avis des candidats au baccalauréat (session juin 2023) à Alger, étaient mitigés au deuxième jour de l’examen national, quant à l’accessibilité des sujets de mathématiques, les matheux étant les plus satisfaits, car jugeant abordables les sujets de cette épreuve.

La majorité des matheux, a constaté l’APS notamment à proximité de l’établissement El-Idrissi à Alger, ont qualifié d’accessibles les sujets proposés en mathématiques, en ce sens que le coefficient de cette discipline, étant élevé, affecterait considérablement leur moyenne.

Les élèves inscrits en Technique-mathématique et en Sciences expérimentales étaient du même avis que leurs camarades, affirmant que les sujets au choix étaient prévisibles.

Pour les candidats de la filière « Gestion et économie », une insatisfaction a été enregistrée chez des élèves rencontrés par l’APS à proximité du centre de d’examen Ibn-Nass à Sidi M’Hamed, car le sujet contenait, selon leurs dires, des exercices inattendus.

Des avis mitigés chez des élèves de la filière « lettres et philosophie » concernant l’épreuve des mathématiques, certains candidats rencontrés au collège Haroun El-Rachid ayant trouvé les sujets plutôt longs mais accessibles, selon B. Samira.

Des parents d’élèves soucieux du bon déroulement des épreuves, ont tenu à être présents au niveau des centres d’examen afin d’essayer de détendre leurs enfants, compte tenu de l’importance cruciale de cet examen.

Pour l’enseignante Amina Hadj Benali, la majorité des sujets de mathématiques étaient accessibles pour les élèves studieux, notamment ceux ayant révisé tout au long de l’année avec des sujets largement plus difficiles que ceux du baccalauréat.

« Malgré l’absence de quelques exercices attendus pour les filières Gestion et Philosophie, d’autres exercices permettaient aux élèves de décrocher des points pour avoir une bonne note », a-t-elle ajouté.

M. B.