mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Emmanuel Macron jouera aux côtés de Didier Deschamps et quatre autres champions du monde mercredi

Emmanuel Macron jouera aux côtés de Didier Deschamps et quatre autres champions du monde mercredi

Pour la deuxième fois de son quinquennat, le président rechaussera les crampons aux côtés notamment de Laurent Blanc et Christian Karembeu.

Une équipe qui a de l’or entre les pieds. Emmanuel Macron jouera un match aux côtés de cinq champions du monde de football ce mercredi 24 avril à 17 heures, au stade Bernard Giroux, à Plaisir, dans les Yvelines, ont appris franceinfo et Europe 1. Cette rencontre se fera au profit de l’opération Pièces jaunes, une campagne de solidarité pour les enfants et adolescents hospitalisés, soutenue par Brigitte Macron.

Emmanuel Macron intégrera pour ce match l’équipe du Variétés Club de France, qui rassemble régulièrement des personnalités médiatiques ainsi que d’anciens joueurs de football célèbres pour de bonnes causes. Le chef d’État sera au poste de milieu défensif, aux côtés de Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France.

Karl Olive en capitaine de l’équipe opposée

Outre Deschamps, quatre autres champions du monde seront dans la même équipe qu’Emmanuel Macron, à savoir Laurent Blanc, Christian Karembeu, Robert Pirès, et le défenseur Marcel Desailly. À la cage, Jens Lehmann, ancien gardien d’Arsenal, aura la charge de ne laisser passer aucun ballon.

Face à cette sélection de choc, une équipe composée de soignants, indique franceinfo. Afin que le match ne soit pas perdu d’avance, les amateurs seront, eux aussi, soutenus par d’excellents joueurs, à l’instar Arsène Wenger, l’ancien joueur et entraîneur qui a amassé 17 trophées avec Arsenal. Mais aussi le père de Kylian Mbappé et entraîneur de football, Wilfrid Mbappé. Karl Olive, le président du Variétés Club de France et député des Yvelines, en sera le capitaine, d’après Europe 1.

Stéphanie Frappart arbitrera ce deuxième match du président avec le Variétés Club de France. Emmanuel Macron avait en effet déjà joué en octobre 2021 contre des soignants du centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en-Laye, rappelle Le Parisien. Et le président avait même mis un but sur pénalty.

B. M.