mardi 27 février 2024
Accueil > A la UNE > En visite à Alger, le président turc Erdogan veut renforcer ses liens économiques avec l’Algérie

En visite à Alger, le président turc Erdogan veut renforcer ses liens économiques avec l’Algérie

Recep Tayyip Erdogan a effectué une visite officielle de 24 heures mardi 21 novembre à Alger. Le président turc a annoncé la volonté de son pays d’augmenter le volume des investissements en Algérie et de doubler la valeur des échanges commerciaux, l’Algérie étant l’une des premières destinations des investissements turcs en Afrique.

En trois ans, le président turc a visité l’Algérie deux fois. Et en moins d’une année, le président algérien s’est rendu en Turquie à deux reprises. Le signe d’une relation qui passe à un niveau stratégique entre les deux pays méditerranéens.

L’Algérie, selon le président Abdelmadjid Tebboune, est devenue la première destination des investissements turcs en Afrique. Des investissements estimés à près 6 milliards de dollars. À Alger, Recep Tayyip Erdogan a rappelé que 1 400 entreprises turques travaillent en Algérie et emploient 30 000 salariés. « Nous voulons que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays dépasse les 10 milliards de dollars dans l’avenir », a déclaré Erdogan lors d’une conférence de presse.

Ankara entend développer des projets communs avec l’Algérie dans les domaines de l’industrie de défense, de l’exploration spatiale, des énergies renouvelables, du gaz naturel et de production du textile et d’acier. Recep Tayyip Erdogan a invité les opérateurs économiques algériens à investir massivement en Turquie. Dans le même temps, la Turquie est en train de devenir la première destination des touristes algériens en Méditerranée, après la Tunisie.

F. M.