vendredi 30 septembre 2022
Accueil > A la UNE > Espace : le décollage de la mission Artemis vers la Lune reporté une deuxième fois

Espace : le décollage de la mission Artemis vers la Lune reporté une deuxième fois

Il faudra encore attendre un peu pour voir la méga-fusée de la mission Artemis de la Nasa décoller vers la Lune. Le lancement a une nouvelle fois été annulé au dernier moment, ce samedi 3 septembre, en raison d’une fuite de carburant.

C’est évidemment une nouvelle déception au Kennedy Space Center.

L’administrateur de la Nasa se veut néanmoins rassurant. « Les annulations font tout simplement partie du programme », dit Bill Nelson, en citant un vol reporté quatre fois de suite pour finalement réussir parfaitement son cinquième lancement. « On partira quand cela sera prêt, affirme-t-il, pas avant ».

La première tentative de lancement d’Artemis avait été annulée, lundi, à cause d’un problème de moteur. Ce samedi, une fuite de carburant empêche la méga-fusée SLS de décoller de son pas de tir 39B.

Cette fuite a été détectée pendant le plein de trois millions de litres de carburant cryogénique. Elle se situe sur l’un des deux réservoirs de la méga-fusée, le réservoir d’hydrogène liquide.

Les équipes de la Nasa ont engagé une course contre-la-montre pour colmater la fuite afin d’éviter que le retard ne s’accumule et ne grignote les deux heures de la fenêtre de tir.

Sans succès : après l’échec de la troisième tentative de réparation, les ingénieurs de la Nasa ont fini par donner une recommandation de « No Go ».

Pour la deuxième fois, la directrice du lancement, Charlie Blackwell-Thompson, a donc pris une décision difficile : pas de décollage pour la Lune aujourd’hui. Le décollage de la fusée vers la Lune ne sera pas retenté dans les jours qui viennent, la nouvelle date est à déterminer.

La période de lancement qui se termine mardi « n’est plus sur la table », a déclaré lors d’une conférence de presse Jim Free, administrateur associé à la Nasa. La mission test Artémis 1, sans équipage à bord, doit marquer le début du grand programme spatial américain de retour sur la Lune.

D. T.