dimanche 5 février 2023
Accueil > A la UNE > Festival du court-métrage de Soueidaa : un film algérien sacré

Festival du court-métrage de Soueidaa : un film algérien sacré

Le film « Le Pont » du réalisateur algérien, Mohamed Tahar Chawki Boukaf, a obtenu le « Prix du Jury » au Festival du court-métrage de Soueidaa dans sa 5e édition dont les festivités ont pris fin à Soueidaa dans le Sud de la Syrie.

Cette œuvre évoque les pratiques politiques en cours dans des pays du tiers monde, selon le réalisateur, à travers l’histoire d’un père et de son un fils qui s’engagent dans une longue quête d’un traitement médical.

D’autres films ont été couronnés, à l’instar du film « Le Paradis » (Liban) ayant reçu le Prix du meilleur film au Festival, le Prix du meilleur producteur pour le film « Jouri » du réalisateur syrien, Yezen Anzour et le Prix du meilleur scénario accordé au film syrien « Coulisses ».

Le Prix qu’a reçu « Le Pont » s’ajoute à une longue liste de couronnement, dont celui du Président de la République « Ali-Maachi » pour les jeunes créateurs 2021 lors de sa 15e édition, en plus du premier prix de la 3e édition des Journées nationales du court-métrage amateur à Bouira en 2021, sans oublier une reconnaissance spéciale du jury du concours de dessins animés de la 8e session du Festival du court-métrage d’Alexandrie en Egypte pour l’année 2022.

Mis en place par des organisations cinématographiques privées en coopération avec la Direction de la culture à Soueidaa, le Festival du court-métrage de Soueidaa a connu la participation de 22 films de divers pays arabes.