vendredi 30 septembre 2022
Accueil > A la UNE > Fête de l’indépendance : le président Tebboune supervise le défilé militaire

Fête de l’indépendance : le président Tebboune supervise le défilé militaire

Le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a supervisé, mardi à Alger, le défilé militaire organisé à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« En commémoration du 60e anniversaire de la Fête de l’indépendance, et dans la perspective de perpétuer nos traditions militaires séculaires, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a supervisé aujourd’hui, mardi 05 juillet 2022, au niveau de la route nationale N11, longeant la Grande Mosquée d’Alger, le défilé militaire organisé par l’Armée nationale populaire », souligne le communiqué.

Selon la même source, ont assisté à ce défilé, en qualité d’invités d’honneur, « les chefs d’Etat de la Tunisie, de la Palestine, du Niger, de la République démocratique du Congo, de l’Ethiopie, de la République arabe sahraouie démocratique ainsi que des représentants de certains pays frères et amis ».

Ce défilé militaire s’est tenu également « en présence de Monsieur le Général d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, du président du Conseil de la Nation, du président de l’Assemblée populaire nationale, du Premier ministre, des membres du Gouvernement, du Commandant de la Garde républicaine, des Commandants de Forces, du Commandant de la Gendarmerie nationale, des Commandants des Régions militaires et de Généraux-major et Généraux de l’Armée nationale populaire, aux cotés de hauts responsables de l’Etat, de représentants de la famille révolutionnaire, des responsables des organes médiatiques et de la famille universitaire, ainsi que des représentants du corps diplomatique et des attachés de défense accrédités en Algérie ».

Avant l’entame du défilé, « Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale a inspecté, en compagnie de Monsieur le Général d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’ANP les différentes formations participantes à ce défilé sur fond de musique militaire et le retentissement de soixante (60) coups de canon », ajoute le communiqué.

Dans une allocution prononcée à l’occasion, le président de la République a adressé ses vœux au peuple algérien en cette glorieuse occasion qu’il célèbre à l’ombre de l’Algérie nouvelle.

« En ce grand et mémorable jour, et devant cette imposante démonstration d’une l’Algérie fière de ses gloires et fidèle à ses Chouhada, je présente à notre vaillant peuple toutes mes félicitations et tous mes vœux, alors que nous marquons un évènement exceptionnel pour la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, à un moment où les institutions et les instances constitutionnelles de l’Etat ont abouti à une phase de l’Algérie confiante en son présent et pleine d’espoir en son avenir », a-t-il affirmé.

Le chef de l’Etat a également salué les grandes réalisations de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, jugeant « important, devant cette imposante démonstration, de réitérer les sentiments de gratitude que porte la Nation au bouclier de l’Algérie, notre Armée nationale populaire, porte-étendard de l’Armée de libération, aux côtés de laquelle nous assistons avec fierté, à l’occasion de cet événement historique, aux grandes réalisations et acquis qu’elle a accomplis ».

« Ces moments, d’une profonde symbolique, et alors que le peuple Algérien constate les niveaux atteints par notre puissante Armée, en termes de professionnalisme et de grande maîitrise des technologies militaires, recèlent également tous les sentiments de fidélité envers nos Chouhada et au Message de l’éternel Novembre », a-t-il ajouté.

Au terme de son allocution, Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale a fait l’annonce du lancement officiel de ce défilé militaire, avec au-devant, les carrés de la Formation musicale et de la Cavalerie, relevant de la Garde républicaine, suivis des carrés des Moudjahidine, des Cadets de la Nation, des Commandements de Forces, des Ecoles militaires, ainsi que les carrés de la Direction générale de la Sûreté nationale, de la Direction générale des douanes et la Direction générale de la Protection civile.

Ces carrés ont laissé place aux « formations de véhicules de combat, à leur tête, les différents types de Chars, les véhicules de l’Infanterie mécanisée et motorisé, de l’artillerie, les divers types de véhicules lance-roquettes, divers systèmes d’artillerie contre aéronefs et des systèmes de missiles de défense antiaérien, à l’instar des systèmes ‘BUK-M3’ et ‘S-300’, les divers systèmes de radar, des véhicules blindés légers, des véhicules de reconnaissance et d’assaut ».

Les formations des différents engins du Génie de Combat dédiés à l’ouverture des routes et la pose de ponts et divers véhicules de soutien multiforme, y compris technique et sanitaire, ont ensuite pris le relais, devançant la formation des motocycles relevant de la Gendarmerie nationale.

Par ailleurs, les formations aériennes ont embelli le ciel de la Baie d’Alger à travers des figures aériennes exécutées par des avions relevant des Forces aériennes dont des avions de transport tactique, de reconnaissance et des avions de chasse et bombardiers aux côtés des formations d’hélicoptères de combat, de reconnaissance, de transport et d’hélicoptères de recherche et de sauvetage à côté desquels ont participé des hélicoptères de la Gendarmerie nationale, de la DGSN et de la Direction générale de la Protection Civile.

Des exhibitions de sauts en parachute exécutées par les équipes nationales militaires de saut en parachute, masculine et féminine, ont également empreint cette parade militaire, avant l’entrée des formations des Forces navales constituées de divers bâtiments de guerre et navires polyvalents à l’image de sous-marins, de bateaux de Commandement et de Projection des Forces, de soutien et de support, de Frégates, de Corvettes, de Dragueurs de mines, des navires d’instruction et des navires de recherche et de sauvetage.

Le défilé, auquel ont pris part cent (100) formations, a pris fin avec des spectacles artistiques divertissants accompli par la troupe de cornemuse relevant de la Garde républicaine.