dimanche 27 novembre 2022
Accueil > A la UNE > Finlande : la Première ministre Sanna Marin se soumet à un test de détection de drogue

Finlande : la Première ministre Sanna Marin se soumet à un test de détection de drogue

La Première ministre finlandaise Sanna Marin a déclaré vendredi qu’elle s’était soumise à un test de dépistage de drogues à la suite de la diffusion d’une vidéo la montrant en train de faire la fête avec des amis.

Mercredi dernier, une vidéo apparaît sur les réseaux sociaux. On y voit la cheffe du gouvernement finlandais se divertir avec un groupe d’amis. Très vite, les images visiblement filmées dans un cadre privé sont reprises, partagées, commentées par les internautes et différents médias. Sanna Marin, 36 ans, tout sourire, y chante et danse sans retenue. Les critiques fusent. L’attitude de la dirigeante est jugée déplacée et inappropriée pour une Première ministre par ses détracteurs.

« Ces vidéos sont privées, elles ont été filmées dans des lieux privés », a déclaré la Première ministre. « Je passais une soirée avec des amis ». Sanna Marin, qui a été nommée en 2019 à l’âge de 34 ans, a déjà été la cible de critiques concernant les fêtes organisées dans sa résidence.

Rumeurs de consommation de stupéfiants

S’ensuivent des rumeurs très controversées : la présidente du Parti social-démocrate ferait usage de stupéfiants. L’expression « gang de farine », en allusion à la cocaïne, est lancée par des personnes non identifiées sur la vidéo. L’opposition s’empare de la rumeur, demande un test de dépistage anti-drogue. Sanna Marin se défend. Elle admet avoir bu de l’alcool, mais ajoute n’avoir jamais consommé de drogue de sa vie. Elle a aussi assuré qu’elle n’avait pas été témoin de la consommation de drogues par l’un des participants. Pour mettre un terme aux polémiques, la Première ministre a accepté de passer un test de dépistage. Les résultats seront connus d’ici à une semaine.

M. B.