jeudi 29 février 2024
Accueil > A la UNE > Football : Riyad Mahrez rejoint à son tour l’Arabie saoudite

Football : Riyad Mahrez rejoint à son tour l’Arabie saoudite

Riyad Mahrez a officiellement rejoint le championnat saoudien. L’international algérien s’est engagé ce vendredi 28 juillet avec le club d’Al-Ahli et quitte donc Manchester City en échange d’une somme estimée à environ 30 millions d’euros. L’Arabie Saoudite poursuite sa politique ultra-agressive de recrutement des stars des championnats européens.

L’international algérien Riyad Mahrez a ajouté son nom à la liste des vedettes du football qui rejoignent le championnat saoudien. Sa signature à Al-Ahli a été officialisée ce vendredi 28 juillet.

« L’attente est terminée : Riyad est bel et bien là », a déclaré le club saoudien sur les réseaux sociaux, alors que Manchester City a remercié son ancien joueur pour ses années de service. Les Skyblues se sont mis d’accord avec Al-Ahli pour un transfert d’un montant estimé à environ 30 millions de livres sterling (35 millions d’euros). Après Cristiano Ronaldo en fin d’année dernière, puis Karim Benzema, Roberto Firmino et Kalidou Koulibaly entre autres cet été, le club saoudien frappe encore un grand coup.

En parvenant à attirer Mahrez, le riche pays pétrolier poursuit son offensive sur le marché des transferts, signe de sa volonté, depuis plusieurs années, de se faire une place dans le monde du sport. Le royaume réussit à faire venir la star du football algérien, qui a emmené les Fennecs vers leur deuxième trophée en Coupe d’Afrique des nations en 2019.

Palmarès fourni

À 32 ans, l’ailier droit débarque dans le championnat auréolé d’un triplé fracassant avec les Citizens : Ligue des champions, Premier League et Coupe d’Angleterre.

En plus de cette saison de rêve, le virevoltant gaucher, pas toujours titulaire sous les ordres de Pep Guardiola, a profité de son passage dans le nord-ouest de l’Angleterre pour bien épaissir son palmarès. Trois campagnes victorieuses en championnat (2019, 2021 et 2022), un autre sacre en Coupe d’Angleterre (2019) et trois victoires en Coupe de la ligue (2019, 2020 et 2021) garnissent son armoire à trophées. Au total, Mahrez a inscrit 78 buts et donné 59 passes décisives en 236 matches disputés sous le maillot bleu ciel.

Avant cela, le natif de Sarcelles (Île-de-France), joueur très technique et bon dans les duels, s’était révélé lors de l’improbable titre de Leicester en 2016 (17 buts, dix passes décisives). Il avait dans la foulée quitté le club pour City en échange de près de 70 millions d’euros.

Enjeu diplomatique

Après le top départ de Cristiano Ronaldo, la liste des grands noms du football mondial partis poser leur valise dans la monarchie du Golfe s’est considérablement allongée cet été 2023. Moussa Dembélé, Jordan Henderson (Al-Ettifaq),  Marcelo Brozovic (Al-Nassr), Sergej Milinkovic-Savic, le Portugais Ruben Neves (Al-Hilal), l’Anglais Steven Gerrard (entraîneur d’Al-Ettifaq) et donc Mahrez, ont récemment cédé aux offres mirobolantes des clubs saoudiens.

Critiquée pour des atteintes aux droits humains, l’Arabie saoudite tente, par le football, d’améliorer son image dans le monde, comme ses voisins du Qatar et des Émirats. En ce sens, le transfert de Riyad Mahrez vers le club de Jeddah témoigne de l’essor depuis plus d’une dizaine d’années de ces nouveaux acteurs du monde du football, puisque le joueur quitte un club détenu par un Émirien.

Outre ces transferts, la monarchie envisage de se porter candidate pour organiser la Coupe du monde 2030 et les Jeux olympiques à l’avenir. En plus de l’organisation à venir de la Coupe d’Asie de football masculin 2027, des Jeux asiatiques de 2034, et même… des Jeux asiatiques d’hiver 2029.

M. B.