vendredi 23 février 2024
Accueil > A la UNE > Forum de Saint-Pétersbourg : le président de la République plaide pour « une approche participative solidaire » face aux défis de l’heure

Forum de Saint-Pétersbourg : le président de la République plaide pour « une approche participative solidaire » face aux défis de l’heure

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, invité d’honneur du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), dont la séance plénière a été ouverte vendredi, a plaidé pour « une approche participative solidaire » face aux défis qui se posent au monde, une approche qui prend en ligne de compte les intérêts de toutes les parties, notamment des pays pauvres.

Les défis et les crises actuels exigent « une coordination des efforts de la communauté internationale en quête de solutions efficaces et durables », a considéré le Président Tebboune dans son allocution lors de cette séance qu’il a coprésidée avec son homologue russe, Vladimir Poutine, devant une assistance de haut niveau.

Il a salué, par la même, la contribution de la Russie qui fournit et exporte les céréales vers plusieurs pays du monde, en plus de concourir à la stabilité des cours internationaux de l’énergie.

« J’appelle depuis cette tribune à la conjugaison des efforts, et à œuvrer de concert dans le cadre d’une approche participative et solidaire tenant compte des intérêts et des préoccupations de toutes les parties, notamment des pays pauvres, en proie à des perturbations et à des guerres », a-t-il soutenu.

Le Président Tebboune a affirmé, par ailleurs, qu’il « n’existe point de gagnant dans une guerre: toutes les guerres sont perdues », souhaitant « prospérité et bien-être à l’humanité, notamment aux peuples pauvres ».

S’adressant à son homologue russe, le Président Teboune a déclaré : « Je crois que le Président russe, M. Vladimir Poutine tient un discours modéré. Je peux déduire, à travers ses propos aujourd’hui, qu’il est un ami du monde, tout comme l’Algérie, hormis envers ceux qui nous sont hostiles. »

Le président de la République a également exprimé son espoir de voir la paix et la complémentarité culturelle et économique régner dans tous les pays du monde.

Abordant la coopération économique entre l’Algérie et la Russie, le Président Tebboune a indiqué qu’« elle ne se limite pas aux échanges commerciaux, et couvre plusieurs domaines », mettant en relief « la concertation régulière et l’échange de vues au sein du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) et de l’Opep+, afin d’assurer la stabilité du marché énergétique mondial ».

Le président de la République a indiqué, en outre, que ses entretiens, jeudi à Moscou, avec le Président Vladimir Poutine dans le cadre de la visite d’Etat qu’il effectue en fédération de Russie depuis mardi dernier, ont permis de « réitérer notre volonté commune de promouvoir nos relations stratégiques aux niveaux escomptés ».

Saluant le plan de développement exposé par le Président Poutine lors de la séance, lequel, a-t-il dit, « est à la hauteur de la grandeur de la fédération de Russie », M. Tebboune a tenu à remercier son homologue russe pour l’avoir invité au forum. Aucun pays « ne saura faire face, seul, à des crises de plus en plus graves dans notre monde d’aujourd’hui », a-t-il dit.

Le président de la République a appelé, dans ce cadre, à bannir la politisation de la décision économique et à accorder la priorité absolue à l’efficacité économique.

A une question sur l’existence d’un projet d’une monnaie arabe unifiée, le Président Tebboune a formulé le souhait de parvenir à des décisions dans ce cadre.

L’Algérie déterminée à adhérer aux « BRICS »

Le président de la République a réaffirmé la détermination de l’Algérie à rejoindre les BRICS, « dans les plus brefs délais », pour pouvoir « libérer son économie de certaines pressions », soulignant que « les Algériens, nés libres, resteront souverains dans leurs décisions et leurs positions ».

Il a, par ailleurs, appelé les investisseurs russes et de tous les pays du monde, à saisir les opportunités et les avantages offerts par l’Algérie en matière d’investissement, dans le cadre de l’approche gagnant-gagnant, avant de mettre en relief les dispositions de la nouvelle loi sur l’investissement, un texte, a-t-il assuré, qui « accorde tous les privilèges et une protection particulière aux investisseurs ».

Le Président Tebboune a également évoqué la décision de maintenir la loi sur l’investissement inchangée pendant au moins 10 ans, ce qui « donnera des garanties suffisantes à tous les investisseurs, y compris aux amis russes ».

Rappelant, dans ce contexte, que l’Algérie était parmi les rares pays africains, voir le seul, à ne pas avoir de dette extérieure, il a mis en exergue le taux de croissance, 4.3%, enregistré par le pays. Un taux appelé à progresser davantage à partir de cette année à la faveur de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’investissement, a-t-il fait savoir.

Le président de la République n’a pas omis d’évoquer la politique énergétique du pays visant le renforcement de l’activité de transformation des hydrocarbures tout en réduisant le volume d’exportation du pétrole brut.

Soulignant que l’Algérie consommait la moitié de sa production gazière, et que 72% des foyers étaient raccordés au gaz de ville, le Président Tebboune a mis l’accent sur la nécessité de revoir à la hausse la production de gaz afin de booster l’exportation.

Pour sa part, le Président Vladimir Poutine a vanté la personne du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune: un « leader qui respecte les intérêts de son pays », tout en soulignant les « relations amicales de longue date » entretenues par son pays avec l’Algérie et les Etats africains et arabes.

S’adressant toujours au Président Tebboune, le président russe a remercié les efforts de l’Algérie pour la médiation et la volonté de soutenir les efforts de règlement pacifique de la crise en Ukraine.

Plus de 17.000 participants représentant près de 130 pays participent aux travaux de la séance plénière du SPIEF qui se poursuit jusqu’au 17 juin en cours.

Cet important évènement économique est organisé sous le thème « Le développement souverain comme fondement d’un monde juste: unir nos forces pour les générations futures ».

Le Président Tebboune a entamé mardi dernier une visite d’Etat en Fédération de Russie, à l’invitation de son homologue russe, M. Vladimir Poutine.

M. B.