mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Forum d’El Moudjahid : hommage au défunt moudjahid Messaoud Zeggar

Forum d’El Moudjahid : hommage au défunt moudjahid Messaoud Zeggar

Des participants à une conférence organisée, mercredi à Alger, ont mis en avant les qualités et les hauts faits du défunt moudjahid Messaoud Zeggar dit « Rachid Casa » pendant la Guerre de libération nationale et après l’indépendance, et ce à l’occasion de la commémoration du 36e anniversaire de son décès.

Lors du Forum de la mémoire abrité par le quotidien El Moudjahid en coordination avec l’association « Machaâl Echahid », l’ancien ministre et président  de l’Association nationale des moudjahidine du ministère de l’Armement et des Liaisons générales (MALG), Dahou Ould Kablia a évoqué le combat et la lutte du moudjahid Messaoud Zeggar pendant la Guerre de libération national, et qui était marchand de confiserie avant de devenir fabricant d’armes.

Selon le récit de M. Ould Kablia, le défunt moudjahid  était actif dans la fabrication du matériel de guerre pour approvisionner les moudjahidine en armes et matériel logistique nécessaires et joua un rôle dans le renseignement à l’étranger notamment en Espagne et aux Etats-Unis.

Connu pour son habileté politique et sa haute capacité à gérer les crises, Messaoud Zeggar a été la personne à laquelle s’est fié le fondateur des services secrets algériens, Abdelhafid Boussouf. Grâce à ses relations avec des personnalités influentes à l’étranger, il fournit les renseignements nécessaires au commandement du Front de libération nationale (FLN) pour faire face à l’occupant français abject.

L’ancien ministre a rappelé la réussite du moudjahid Zeggar à obtenir des armes et des équipements de communication dont un transmetteur développé utilisé dans l’équipement des navires et qui a été modifié comme diffuseur de la Radio « Voix de l’Algérie » lors de la révolution algérienne.

Au lendemain de l’indépendance, le moudjahid Messaoud Zeghar a continué à « soutenir la politique du défunt président Houari Boumediene » et à « servir l’Algérie pendant de longues années ».

M. B.