mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Guerre Israël-Hamas : à Khan Younès, des dizaines de corps découverts dans des fosses à l’hôpital Nasser

Guerre Israël-Hamas : à Khan Younès, des dizaines de corps découverts dans des fosses à l’hôpital Nasser

Environ 200 corps ont été exhumés ces trois derniers jours dans des fosses communes à l’intérieur de l’hôpital Nasser de Khan Younès, a annoncé la défense civile de la bande de Gaza.

Un nouveau charnier. Environ 200 corps ont été exhumés ces trois derniers jours dans des fosses communes à l’intérieur de l’hôpital Nasser de Khan Younès, a annoncé ce lundi 22 avril la défense civile de la bande de Gaza l’AFP. Les victimes ont été tuées et enterrées par les forces israéliennes.

« Nos équipes continuent de retrouver des corps dans l’enceinte du Complexe médical Nasser et depuis samedi les corps d’environ 200 martyrs ont été exhumés », a déclaré Mahmoud Bassal, un porte-parole de la Défense civile. Sollicitée par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas réagi dans l’immédiat.

Mohammed al-Mughayer, un dirigeant de la Défense civile de la bande de Gaza, a de son côté indiqué à l’AFP qu’un total de 283 corps avait été découvert dans les fosses de l’hôpital Nasser. « Jusqu’ici, nous avons retrouvé les corps enterrés de 283 personnes, tuées de sang-froid par l’armée d’occupation » israélienne, a également dit à l’AFP Ismail al-Thawabteh, chef du service de Communication du gouvernement du Hamas, au pouvoir à Gaza.

« Des femmes âgées, des enfants et des jeunes hommes »

« Dans la cour de l’hôpital, des membres de la protection civile et des ambulanciers ont récupéré 180 corps enterrés dans cette fosse commune par l’armée israélienne. Les corps comprennent des femmes âgées, des enfants et des jeunes hommes », a déclaré un journaliste d’Al Jazeera présent sur place.

Selon les autorités sanitaires locales citées par le média, depuis le 7 octobre, au moins les deux tiers des victimes à Gaza sont des enfants et des femmes. Elles indiquent également que le bilan réel est probablement plus élevé, car de nombreux corps sont coincés sous les décombres ou se trouvent dans des zones inaccessibles aux médecins.

Les hôpitaux de la bande de Gaza ont été durement ciblés durant l’opération militaire que mène l’armée israélienne dans le territoire palestinien depuis l’attaque perpétrée en Israël le 7 octobre par des combattants du Hamas venus de Gaza.

Les opérations militaires israéliennes menées depuis six mois dans la bande de Gaza ont fait 34.151 morts, majoritairement des femmes et des enfants, selon le ministère de la Santé du Hamas.

M. B.