dimanche 4 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Industrie de bois : Ouverture à Alger du Salon « Algeria Woodtech »

Industrie de bois : Ouverture à Alger du Salon « Algeria Woodtech »

Le Salon international de l’industrie du bois, menuiserie, équipements et technologie (Algeria Woodtech) a ouvert ses portes lundi, au Palais des expositions Pins Maritimes d’Alger (Safex), avec la participation d’une soixantaine d’exposants de plusieurs pays.

Inauguré par le secrétaire général du ministère de l’Industrie, Salah Eddine Belbrik, en présence de l’ambassadrice de Turquie en Algérie, Mahinur Ozdemir Goktas, la Salon Algeria Woodtech se veut un espace de rencontre et de concertation entre les professionnels de l’industrie du bois et menuiserie nationaux et internationaux.

Dans une déclaration à la presse en marge de cet événement économique, le SG du ministère de l’Industrie a indiqué que la filière de bois dispose d’un potentiel à faire valoir, appelant les intervenants dans l’industrie de bois à se réunir dans des clusters « pour débattre des problèmes rencontrés sur le terrain et de l’accompagnement que peut assurer le ministère pour développer ce créneau ».

M.Belbrik a dans ce sens évoqué « le recyclage, les solutions intelligentes et les partenariats internationaux » comme une stratégie pour promouvoir la filière de bois et par ricochet réduire la facture d’importation.

Le même responsable a également encouragé les intervenants dans la filière de bois à bénéficier des facilitations et avantages accordés dans le cadre de la nouvelle loi d’investissement, se félicitant du « climat d’investissement favorable ».

Dans une déclaration à l’APS, le directeur général de la compétitivité industrielle au ministère de l’Industrie, Abdelaziz Guend, a indiqué que le montant des exportations de bois a réalisé « un saut qualitatif » en 2021 avec 13 millions de dollars alors que le volume d’exportation de cette matière se situait entre 8 et 9 millions de dollars dans les années précédentes.

920 projets concrétisés, 15.000 emplois créés

 

Il a également relevé qu’entre 2002 et de 2022, 1.100 projets dans l’industrie de bois ont été inscrits, dont 920 ont été concrétisés sur le terrain et ont contribué à la création de près de 15.000 emplois.

Dans la foulée, M. Guend a assuré que la filière bois connaît « un regain d’intérêt »  et qu’il était judicieux de conjuguer les efforts entre professionnels du domaine pour mieux la promouvoir.

Relevant que la demande reste « importante » sur le meuble, le même responsable a affirmé que les opérateurs du domaine peuvent contribuer à réduire la facture d’importation des meubles en œuvrant à inverser la tendance et à proposer au marché local des équipements répondant aux exigences des clients.

« Designers, ingénieurs et technologues des meubles peuvent s’associer et créer des meubles modernes, il faut juste être innovant et avant-gardiste, d’où l’intérêt de se réunir en cluster », a-t-il déclaré.

Pour sa part,  l’ambassadrice de Turquie en Algérie, Mahinur Ozdemir s’est félicitée de la présence remarquée des sociétés turques au Salon Algeria Woodtech, affirmant que cette participation ouvre des perspectives de partenariats et de renforcement de coopération entre les deux pays.

Devant se poursuivre jusqu’au 22 septembre courant, le Salon Algeria Woodtech réunit  les acteurs des matières premières, des panneaux de bois, de la menuiserie et de l’agencement, des équipements, outillages et machines, ainsi que les industriels de robotisations, automatisation et technologies, aux côtés des dispositifs d’aide à l’emploi.

Des rencontres B2B sont prévues dans le cadre de cet événement auquel prennent part des exposants de plusieurs pays dont l’Allemagne, la Chine, l’Italie, la Bulgarie, les Etats-Unis et la Turquie, représentée par plus de 30 sociétés.