vendredi 9 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Italie : ENI prêt à payer 20 millions d’euros pour débloquer le gaz russe en Autriche

Italie : ENI prêt à payer 20 millions d’euros pour débloquer le gaz russe en Autriche

Le géant italien des hydrocarbures ENI est prêt à payer 20 millions d’euros pour débloquer la suspension des livraisons de gaz russe à l’Italie. Samedi dernier, Gazprom avait suspendu ses livraisons en invoquant l’impossibilité de transporter le gaz à travers l’Autriche. 

Selon ENI, la suspension du gaz russe qui traverse par gazoduc son voisin l’Autriche n’est pas dû à des raisons géopolitiques. L’entreprise italienne invoque des problèmes financiers. Gazprom refuse de payer une garantie au transporteur autrichien qui s’élève à 20 millions d’euros.

Le géant russe veut la payer en rouble, ce qui n’est plus possible à cause d’une nouvelle règlementation entrée en vigueur le premier octobre. Pour redémarrer les livraisons de gaz russe, ENI propose donc de régler la facture en euros à la place de Gazprom.

L’Italie reçoit l’essentiel du gaz russe via un gazoduc qui passe par l’Ukraine et par l’Autriche. Les livraisons ont fortement baissé depuis l’invasion de l’Ukraine ce qui a poussé l’Italie à trouver d’autres fournisseurs, notamment africains. Le pays qui assure avoir atteint ses objectifs de stockage pour cet hiver dit être en mesure de se passer du gaz russe mais pas avant 2024.

M. B.