mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Kendji Girac grièvement blessé par balle à Biscarrosse : état de santé du chanteur, enquête… Ce que l’on sait

Kendji Girac grièvement blessé par balle à Biscarrosse : état de santé du chanteur, enquête… Ce que l’on sait

Le chanteur révélé dans « The Voice » est conscient et a expliqué, selon plusieurs médias, qu’il s’agit d’un « accident domestique ».

Ses jours ne sont plus en danger. Le chanteur Kendji Girac, connu pour ses titres Andalouse ou Color Gitano, a été gravement blessé par balle ce lundi 22 avril au matin dans les Landes. Le pronostic vital de la star révélée par The Voice, hospitalisée à Bordeaux, n’est pas engagé, selon des sources proches de l’enquête interrogées par l’AFP.

Une enquête a été ouverte par le procureur de Mont-de-Marsan. Le parquet a toutefois indiqué au HuffPost qu’il ne pouvait « pour le moment » fournir « aucune information » sur l’affaire. On fait le point sur ce que l’on sait.

• Les forces de l’ordre appelées tôt lundi matin

Les gendarmes ont été appelés vers 5h30 ce lundi sur l’aire des gens du voyage de Biscarrosse, sur le littoral atlantique, pour un homme blessé par balle au thorax. La victime, Kendji Girac, âgé de 27 ans, a été transportée par la route à Bordeaux, à une heure de distance. Selon les pompiers, le chanteur était conscient lors de son transport vers l’hôpital.

Selon les informations de BFMTV confirmées par Le Parisien, les forces de l’ordre ont fait face, sur place, « à une vingtaine de personnes qui affirment qu’il ne s’est rien passé et qui refusent de communiquer toute autre information ».

« Les faits se sont déroulés au sein de la communauté des gens du voyage, au sein d’un camp, sur l’aire d’accueil », a précisé une source proche de la mairie de Biscarrosse. Cette aire, située sur la départementale D652, sur la route de Parentis-en-Born, n’est pas connue pour des faits récents de violence, selon cette même source.

• Son pronostic vital pas engagé

Des sources proches de l’enquête et les pompiers des Landes ont indiqué lundi en fin de matinée que le pronostic vital du chanteur n’avait jamais été engagé, contrairement à ce que déclaraient de premières sources proches du dossier.

Il était conscient au moment de son transport, selon les pompiers, qui ont évoqué « une plaie grave ».

Selon BFMTV et Le Parisien, le chanteur aux millions de disques vendus a fait de premières déclarations aux enquêteurs depuis l’hôpital.

• Aucune piste n’est écartée

D’après ces deux médias, Kendji Maillé, de son vrai nom, a évoqué une « mauvaise manipulation » d’une arme à feu, un Colt 45, qu’il avait « achetée » la veille, dimanche, sur une brocante de La Teste-de-Buch, en Gironde. Il s’agirait donc, selon lui, d’un « accident domestique ».

« Ce n’est pas un règlement de compte, c’est un accident. Il a joué avec le truc et bam », affirme à l’AFP Emilio, un sexagénaire qui se présente comme son oncle. « On jouait de la guitare, tranquilles. Un accident ça arrive n’importe quand, à n’importe quelle heure », ajoute-t-il en évoquant une soirée la veille, précisant que la « seule personne qui peut dire où est le pistolet c’est lui (Kendji, ndlr) ».

Concernant l’arme à l’origine du tir, elle a été retrouvée dans un fossé près du camp de gens du voyage, selon BFMTV et Le Parisien.

Originaire de Périgueux (Dordogne), Kendji Maillé, de son vrai nom, est né dans une famille d’origine gitane catalane il y a 27 ans.

À ce stade, aucune piste n’est écartée et une enquête a été ouverte, a précisé une source proche des investigations.

Kendji Girac était présent à Biscarrosse depuis plusieurs jours, précise une source proche de la mairie.

M. B.