dimanche 27 novembre 2022
Accueil > A la UNE > La bataille se poursuit autour du rachat de Twitter

La bataille se poursuit autour du rachat de Twitter

Les actionnaires du réseau social veulent que le milliardaire Elon Musk honore son engagement. Mais il refuse toujours, notamment en raison de nouvelles révélations. 

Elon Musk doit payer les 44 milliards de dollars qu’il a proposés pour racheter Twitter. C’est ce qu’ont décidé les actionnaires du réseau social appelés à voter sur la question. On peut les comprendre. L’offre du patron de Tesla valorise l’action 25% plus cher que son cours actuel en bourse.

Sauf que celui-ci ne veut vraiment plus de Twitter. Après avoir déjà dénoncé le manque de transparence de l’entreprise sur le nombre de faux comptes, il a de nouveau écrit aux dirigeants de la plateforme il y a quelques jours.

Les deux parties en justice le 17 octobre

Pour Elon Musk, les quelque 7 millions de dollars payés en indemnités pour renvoyer l’ancien chef de la sécurité constituent une dépense exceptionnelle et donc une justification supplémentaire du retrait de l’offre. Cet ancien patron de la sécurité, Peiter Zatko, également surnommé « le lanceur d’alerte de Twitter », témoignait mardi 13 septembre devant la commission judiciaire du Sénat.

Pendant plus de deux heures, il a détaillé les manquements de l’entreprise sur la sécurité des données personnelles. Des failles exploitées selon lui par des pays étrangers. Elon Musk pourra utiliser ce témoignage pour justifier son retrait. Les deux parties se retrouveront en justice le 17 octobre pour savoir si le rachat doit avoir lieu ou pas.

G. N.