dimanche 27 novembre 2022
Accueil > A la UNE > La coopération entre l’Algérie et la France est « essentielle »

La coopération entre l’Algérie et la France est « essentielle »

La Première ministre française, Elisabeth Borne, a indiqué lundi à Alger que la coopération entre l’Algérie et la France est « essentielle », soutenant que les deux pays ont « avancé » dans leur projet de concrétisation d’un « partenariat renouvelé ».

« J’ai dit au Président Tebboune qu’il peut compter sur la mobilisation et la détermination de mon gouvernement. Notre coopération est essentielle. Nous la mettrons au service de nos deux pays », a-t-elle déclaré à l’issue de l’audience que lui a accordée le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Elle a relevé, à ce titre, « la qualité » de l’accueil que lui a réservé le Président Tebboune et le gouvernement algérien et « la richesse » des échanges qui sont, a-t-elle dit, « la preuve de notre détermination à agir et à construire ensemble un partenariat renouvelé ».

Mme Borne a fait savoir également que la tenue de la 5e réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), dimanche à Alger, a permis d’« initier une nouvelle étape dans notre travail (…) marquée par des échanges réguliers de visites aux niveaux économique, politique et technique ».

« J’ai le sentiment qu’ensemble, nous avons avancé et que le CIHN nous a permis de poser les fondements d’un partenariat renouvelé, inscrit dans la durée et qui profitera à nos jeunesses », a-t-elle souligné, souhaitant que la Déclaration d’Alger (signée fin août dernier par les Présidents Tebboune et Macron) « s’incarne dans des actes et dans un engagement durable et bénéfique pour nos deux pays et pour nos deux peuples ».

Pour rappel, les deux pays ont signé plusieurs accords de coopération dans divers domaines, notamment l’industrie, l’éducation, la technologie et la culture, au terme de la 5e session du CIHN.