mardi 27 février 2024
Accueil > A la UNE > La Cour suprême des États-Unis abolit la discrimination positive à l’université

La Cour suprême des États-Unis abolit la discrimination positive à l’université

Une décision très importante de la Cour suprême aux États-Unis. Les juges les plus puissants du pays viennent de mettre un terme à l’utilisation de critères raciaux à l’entrée à l’université. La Cour prend une fois encore un tournant historique.

Depuis que les programmes de discrimination positive ont été lancés en 1965, à chaque occasion, la dernière fois en 2016, la plus haute juridiction du pays avait tranché en faveur de ces programmes. Cela s’est terminé ce jeudi 29 juin 2023.

Sans grande surprise, la majorité conservatrice de la Cour a parlé. Les six juges conservateurs, voire ultra-conservateurs ont pris cette décision, et les trois juges dits libéraux écrivent ce que l’on appelle une opinion dissidente.

La décision fait 267 pages. Elle invite les universités publiques et privées à utiliser d’autres critères que la race dans leurs programmes d’admission pour assurer la diversité du recrutement de leurs étudiants. Des critères comme le revenu ou l’origine géographique des candidats à l’admission.

Mais les associations afro-américaines estiment que cela va réduire le nombre de Noirs et de Latinos dans les grandes universités. Cette décision fait suite à des plaintes de collectifs d’étudiants blancs et asiatiques qui s’estimaient discriminés par ces programmes.

Biden « fortement en désaccord »

Cette décision historique provoque de nombreuses réactions. Le président Joe Biden a modifié son programme pour exprimer son profond désaccord avec cette décision à laquelle il ne peut rien puisqu’elle est sans appel. Et il demande aux universités de trouver de nouveaux moyens pour s’assurer que leurs étudiants représentent la diversité du pays.

« Je suis fortement, fortement en désaccord avec la décision de la Cour suprême », qui est revenue sur « des décennies de jurisprudence » a-t-il dit lors d’une allocution télévisée. Les universités « ne devraient pas abandonner leur engagement à garantir que les étudiants aient des expériences diverses qui reflètent toute l’Amérique », a-t-il ajouté.

Trump salue « un grand jour pour l’Amérique »

Cette décision de la Cour suprême a suscité un concert d’applaudissements à droite. « La discrimination positive est une discrimination systémique », a écrit le sénateur républicain Tom Cotton sur Twitter. « Je suis heureux que la Cour suprême ait jugé que cette discrimination était contraire à la Constitution. Les admissions doivent être décidées sur la base du mérite, et non de la couleur de la peau. »

L’ancien président et candidat à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2024, Donald Trump, a salué dans cette décision de la Cour « un grand jour pour l’Amérique ». « Les personnes dotées de capacités extraordinaires et de tout ce qui est nécessaire pour réussir (…) sont enfin récompensées », a-t-il déclaré sur son réseau social Truth Social.

G. N.