mercredi 7 décembre 2022
Accueil > A la UNE > Lamamra s’entretient avec son homologue française

Lamamra s’entretient avec son homologue française

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu lundi à Alger avec son homologue française Catherine Colonna, en visite en Algérie dans le cadre de la tenue de la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN), a indiqué un communiqué du ministère.

Les deux ministres, qui ont co-présidé par la suite une séance de travail élargie aux membres des deux délégations, « se sont félicités du succès de la 5e session du CIHN sanctionnée notamment par la signature de 11 instruments de coopération couvrant plusieurs domaines ».

« Ils sont convenus d’intensifier leur dialogue politique et de poursuivre leurs efforts, sur la dynamique de progression soutenue qui marque les relations algéro-françaises, pour une mise en œuvre diligente de la ‘Déclaration d’Alger pour le Partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France’, signée par le président de la République M. Abdelmadjid Tebboune et son homologue français, Emmanuel Macron, dans l’objectif de hisser la relation entre les deux pays au niveau du partenariat d’exception qu’ils ont décidé de bâtir », souligne le texte.

Cette rencontre a également permis aux chefs de la diplomatie des deux pays de « passer en revue un large éventail de questions d’actualité aux niveaux régional et international ainsi que divers aspects du partenariat euro-méditerranéen et des relations entre l’Algérie et l’Union européenne », indique-t-on de même source.

A l’issue de la rencontre, M. Lamamra a déclaré à la presse avoir désigné le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger pour assurer le rôle de « coordonnateur permanent de la relation algéro-française et de tous les aspects ayant trait à la coopération, en application des accords conclus sur instruction des présidents Tebboune et Macron ».

Et d’ajouter : « Nous espérons pouvoir, à travers cette nouvelle structuration de nos efforts conjugués, aller de l’avant vers de nouveaux horizons prometteurs dans le partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France ».

« Nous pouvons dire que nous sommes sur la bonne voie et que les relations algéro-françaises connaîtront une évolution positive dans un proche avenir », a-t-il conclu.

Pour sa part, Mme Colonna s’est félicitée de la qualité des entretiens « productifs, cordiaux et amicaux » avec M. Lamamra.

La cheffe de la diplomatie française a fait savoir, par ailleurs, qu’elle avait désigné la secrétaire générale du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour s’assurer, aux côtés des deux ministres, de la bonne mise en œuvre des accords signés entre Alger et Paris, « mais aussi de la préparation de tous les autres (accords) à venir ».