dimanche 4 décembre 2022
Accueil > A la UNE > L’ANP œuvre à la sécurisation des frontières et la préservation de la souveraineté territoriale du pays

L’ANP œuvre à la sécurisation des frontières et la préservation de la souveraineté territoriale du pays

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a affirmé lundi à Alger que l’Armée nationale populaire (ANP) œuvrait sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays, à travers la consolidation des dispositifs de surveillance et de protection déployés aux frontières terrestres et dans les espaces maritime et aérien nationaux.

Présentant la Déclaration de politique générale du Gouvernement devant les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN), le Premier ministre a indiqué que dans le cadre « de ses nobles missions constitutionnelles, à la lumière des directives et des orientations de Monsieur le Président de la République, Chef suprême des forces armées, ministre de la défense nationale et au vu du contexte géopolitique régional et international, l’Armée nationale populaire œuvre sans relâche à la mobilisation de tous les moyens humains et matériels et à la réunion de toutes les conditions pour le développement et le renforcement des capacités du système national de défense ».

Il a fait savoir, à cet égard, que « l’ANP s’emploie à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale, à travers la consolidation des dispositifs de surveillance et de protection déployés aux frontières terrestres et dans les espaces maritimes et aériens de souveraineté, la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, sous toutes ses  formes, en resserrant l’étau sur les résidus du terrorisme, à travers la multiplication des opérations offensives dynamiques », rappelant « l’opération de qualité menée en avril 2022, dans la région de Skikda, ayant démontré la vigilance et la disponibilité opérationnelle permanente des unités de l’ANP ».

La lutte contre le crime organisé transfrontalier, notamment la contrebande et le trafic de drogue ainsi que la migration clandestine et la traite des personnes, outre la protection des zones sensibles et des sites névralgiques, constituent également une préoccupation majeure pour l’Armée nationale populaire qui mène en permanence, avec le plein soutien du Gouvernement et en étroite collaboration avec les services de sécurité, une lutte sans relâche contre ces crimes, souligne le Premier ministre.

A titre illustratif, « la lutte contre le trafic de drogue a enregistré des saisies de 61 tonnes de kif, 29 kg de cocaïne et 3,7 millions de comprimés de psychotropes. Parallèlement, la lutte contre la contrebande a permis la saisie de 1,9 million de litres de carburants ainsi que des matériels utilisés par les orpailleurs illégaux dans le Sud », a détaillé le Premier ministre.

S’agissant du volet « lutte contre la cybercriminalité et développement de la cyber-défense », l’ANP a investi dans la formation et le renforcement de ses capacités en matière de cyber-défense et de lutte contre toutes formes de crime électronique, notamment par la mise en place de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information, a-t-il soutenu.

L’ANP n’a ménagé aucun effort en matière de coopération bilatérale et multilatérale par la densification des actions de coopération militaire, notamment avec les pays du Sahel autour des questions de lutte antiterroriste, de lutte contre la subversion et le crime organisé transfrontalier ainsi qu’avec les différentes organisations gouvernementales internationales et régionales.

Il s’agit aussi du « développement de l’industrie militaire, par le soutien du tissu économique à travers des partenariats diversifiés et la création de nouveaux établissements ».

Dans le même objectif, l’ANP œuvre pour le développement de l’économie nationale dans une optique de complémentarité, à travers la mise en place d’une plateforme industrielle mécanique basée sur le développement de la sous-traitance et la contribution à l’intégration de la production nationale.

« L’ANP est pleinement engagée dans la concrétisation des opérations de sauvetage et d’assistance des populations lors de catastrophes naturelles et de perturbations climatiques qu’a connues le pays durant les dernières deux saisons estivales, notamment les feux de forêts », a conclu le Premier ministre.