mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > Le géant Apple prévoit de fabriquer le nouvel iPhone 14 en Inde, au détriment de la Chine

Le géant Apple prévoit de fabriquer le nouvel iPhone 14 en Inde, au détriment de la Chine

La firme américaine Apple annonce son intention de diversifier ses sites de production pour moins dépendre de la Chine. Et c’est l’Inde qui devrait être choisie pour accueillir la production du futur iPhone 14. C’est une aubaine pour New Delhi, qui cherche à augmenter ses capacités manufacturières, et le reflet des tensions entre Washington et Pékin.

Pour le grand quotidien Times of India, l’Inde montre qu’elle comble son écart technologique avec la Chine. L’action de Redington India, qui distribue les produits Apple en Inde, a pris 10% après ses annonces.

Dans son communiqué publié ce mardi 23 août, Apple parle d’« atténuer les risques géopolitiques sur l’efficacité de l’approvisionnement en créant des sites de production en dehors de la Chine ». Une référence aux pertes du géant américain, liées aux restrictions décidées par la Chine depuis la pandémie. L’impact sur la production est estimé à au moins 8 millions d’euros, selon la firme.

Foxconn, le fournisseur d’Apple basé à Taïwan, a évalué l’assemblage de l’iPhone 14 dans son usine située à la périphérie de la ville de Chennai, dans le sud de l’Inde. La production des premiers smartphones pourrait être achevée fin octobre ou en novembre.

Pour contrebalancer la capacité productive de la Chine, Apple devra cependant s’appuyer sur plusieurs pays. C’est ainsi que le Vietnam et le Mexique devraient aussi être sollicités, notamment pour l’assemblage des tablettes iPad, des MacBook et des iWatch.

Au-delà des considérations industrielles, les choix de la firme peuvent aussi s’expliquer par les tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine. Sur ordre de Pékin, Apple a récemment dû demander à ses sous-traitants établis à Taïwan d’étiqueter leurs produits destinés à la Chine avec la mention « fabriqué en Chine ».

C. B.