mercredi 22 mai 2024
Accueil > A la UNE > Le ministère de la Culture rend hommage à Abdelkader Bendamèche

Le ministère de la Culture rend hommage à Abdelkader Bendamèche

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a présidé, mardi à Alger, l’hommage rendue au chercheur en patrimoine populaire, Abdelkader Bendamèche, pour son rôle dans la préservation du patrimoine artistique algérien, indique un communiqué du ministère.

Lors de cet hommage, qui intervient « au terme des missions administratives » de Bendamèche à la tête de l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), Mme Mouloudji a salué les efforts du chercheur « au service du patrimoine et de la poésie populaire en Algérie, des décennies durant », l’appelant à « continuer d’œuvrer pour la préservation du patrimoine à travers ses recherches et ses publications, pour mettre en valeur notre patrimoine et enrichir la bibliothèque algérienne ».

M. Bendamèche est l’un des éminents chercheurs s’intéressant au domaine artistique musical, au patrimoine populaire et à la poésie malhoun en Algérie.

Il a débuté sa carrière en tant qu’artiste-interprète avant de devenir journaliste à la Radio et à la Télévision spécialisé dans le patrimoine culturel et musical. Après l’obtention de son diplôme de l’Ecole nationale d’administration (ENA) en 1983, l’artiste rejoint le ministère de la Culture.

L’artiste compte à son actif plus d’une trentaine d’ouvrages en langues arabe et française, dont « Florilège, ou l’œuvre réunie d’El Boudali Safir », « Cheikh Amar Ezzahi, ou l’éclat juvénile de la chanson chaâbi », « El Meqnine Ezzine, ou le cri de cheikh Mohamed Badji », « El Hadj M’rizak, ou l’autre école du chaâbi » et « Les grandes figures de l’art musical algérien ».

Dans une déclaration à l’APS, M. Bendamèche a exprimé « sa joie et sa reconnaissance pour ce geste de la ministre », précisant que « c’est à présent une tradition perpétuée par le ministère pour la valorisation des efforts des artistes et créateurs dans divers domaines artistiques ».

Il a fait savoir qu’il « poursuivra son parcours artistique dans la promotion du patrimoine populaire algérien pour sa préservation pour les générations futures, en tant qu’élément de l’identité nationale ».

M. Bendamèche a occupé plusieurs postes durant sa carrière professionnelle, dont la présidence du Conseil national des arts et des lettres (CNAL), avant d’être nommé à la tête de l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel.

M. B.