mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > Le Royaume-Uni lance un nouveau programme commercial en faveur des pays en développement

Le Royaume-Uni lance un nouveau programme commercial en faveur des pays en développement

Près de trois ans après le Brexit, le Royaume-Uni continue de mettre en œuvre plusieurs mesures en vue de reformer sa politique commerciale devenue indépendante de celle de l’UE.

65 pays en développement situés sur quatre continents dont l’Afrique bénéficieront d’un nouveau programme commercial lancé par le Royaume-Uni. L’information émane d’un communiqué de presse publié par le ministère britannique du Commerce international, le lundi 15 août.

Ce programme dénommé « système d’échange des pays en développement (DCTS) » prévoit des réductions tarifaires à des centaines de produits supplémentaires exportés par les pays en développement. Il facilitera les formalités administratives et réduira leurs coûts pour les entreprises britanniques désireuses d’importer des marchandises des pays en question.

L’objectif de cette initiative est de soutenir les entreprises britanniques et les économies des pays en développement du monde entier, et de contribuer à réduire le coût de la vie.

« Ce régime s’ajoute aux milliers de produits que les pays en développement peuvent déjà exporter vers le Royaume-Uni en franchise de droits, et signifie que 99 % des marchandises importées d’Afrique dans ce cadre entreront au Royaume-Uni en franchise de droits », précise la note d’information.

Cette annonce intervient près de trois ans après le Brexit, la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union européenne (31 janvier 2020). Elle vise à reformer la politique commerciale du royaume qui ne dépend plus des règles commerciales de l’UE.

Notons qu’en mars dernier, le Royaume-Uni avait déjà annoncé un financement de près de 45,9 millions de dollars pour un programme de soutien à la mise œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

M. B.