vendredi 30 septembre 2022
Accueil > A la UNE > Les forces de sécurité somaliennes ont repris l’hôtel Hayat aux combattants shebabs

Les forces de sécurité somaliennes ont repris l’hôtel Hayat aux combattants shebabs

L’attaque terroriste a fait au moins vingt morts en plein cœur de la capitale somalienne, mais le bilan définitif n’est pas encore disponible. Les combats pour reprendre le bâtiment auront duré plus de 24 heures. 

Il devenait de plus en plus difficile pour les combattants shebabs de repousser les militaires somaliens. Ces derniers ont repris le bâtiment étage par étage. Ils affirment avoir tué tous les assaillants. Mais le bâtiment doit encore être déminé : les jihadistes ont semé des explosifs à chaque étage de l’hôtel.

Depuis 30 heures, de nombreuses explosions et échanges de tirs ont été entendus par des témoins et des journalistes sur place. Les forces de sécurité ont bombardé l’hôtel. Une bonne partie de l’établissement aurait donc été détruite alors que plusieurs personnes étaient encore piégées à l’intérieur.

Si une partie des personnes a réussi à fuir, beaucoup d’entre elles sont gravement blessées. Au moins 40 personnes ont été admises à l’hôpital de Médine selon son directeur, celui-ci précise que le nombre de victimes devraient encore augmenter dans les prochaines heures.

L’attaque s’était déroulée en deux temps. Deux explosions kamikazes avant un assaut armé de plusieurs combattants qui ont fini par se retrancher dans une chambre de l’hôtel. L’action a été revendiquée par les jihadistes shebabs, lié à Al-Qaïda. Il s’agirait d’une réponse aux propos du président somalien qui affirmait vouloir mettre fin à la présence de groupe terroriste en Somalie.

R. C.