lundi 6 février 2023
Accueil > A la UNE > Ligue des champions : la belle opération du Benfica Lisbonne contre le PSG

Ligue des champions : la belle opération du Benfica Lisbonne contre le PSG

Le Benfica Lisbonne a tenu en échec le Paris Saint-Germain ce mercredi 5 octobre au stade « Estadio da Luz ». Les Parisiens ont ouvert le score grâce à Lionel Messi avant l’égalisation après un but contre son camp de Danilo Pereira. Les deux clubs totalisent 7 points dans le groupe H.

Un ballon dans la lucarne alors que le PSG était largement en difficulté face au Benfica lors des vingt premières. Lionel Messi a ouvert le score avec un geste technique, comme au bon vieux temps du Barça, sur une passe décisive de Neymar (22e). Il faut noter que les Parisiens commençaient à douter alors que le Benfica avait déjà trois tirs cadrés au compteur, notamment avec Gonçalo Ramos, principal atout offensif du club portugais, que les défenseurs du PSG devaient contenir.

Donnarumma n’a jamais tremblé 

À la 18e minute, Donnarumma, 23 ans, avait sauvé Paris, quand le Brésilien David Neres tentait un tir croisé du droit que le portier parisien repoussait de la main. Il faut dire que face à Messi et consorts se dressaient face à un Benfica double lauréat de la Ligue des champions (1961, 1962), actuellement leader de son championnat.

La veille de la rencontre, l’entraîneur du PSG Christophe Galtier avait estimé que la clé du match contre le Benfica Lisbonne résidait dans la capacité de ses joueurs à « jouer sous pression ». Il n’avait pas tort. Et le gardien italien n’a pas tremblé une nouvelle fois quand Antonio Silva était proche de l’égalisation en ouvrant son pied droit sur un ballon contré (37e).

Mais finalement, le Paris Saint-Germain se fait punir par un but contre son camp de Danilo Pereira sur un centre fuyant de l’Argentin Enzo Fernández (41e). Depuis le début de la compétition, le PSG a pris la mauvaise habitude de concéder des buts en route, comme face à la Juventus Turin (2-1) et au Maccabi Haïfa (3-1), signes de ses fragilités défensives récurrentes.

À égalité de points avec le Paris Saint-Germain en tête du groupe H de la Ligue des champions, le Benfica Lisbonne comptait sur l’avantage de jouer dans son « Estadio da Luz » pour faire un résultat face un trio parisien sans équivalent sur la planète football (Messi, Neymar, Mbappé). En seconde période, Neymar pouvait doubler la mise avec un retourné acrobatique qui touchait la transversale et un coup franc repoussé par le portier (49e et 55e). Sans compter sur l’arrêt fantastique du portier portugais sur une frappe puissante de Mbappé (68e). En fin de rencontre, Donnarumma sauve encore Paris sur une offensive de Rafa Silva. Il réalise l’arrêt parfait en se grandissant au maximum pour repousser la tentative du Portugais avec son bassin (81e). Au stade « Estadio da Luz », aucun club français n’est reparti avec la victoire. Les deux équipes se retrouveront mardi prochain au Parc des Princes pour la 4e journée.

F. A.