mardi 4 octobre 2022
Accueil > A la UNE > L’Inde s’inquiète pour sa participation aux JO après son exclusion de la Fifa

L’Inde s’inquiète pour sa participation aux JO après son exclusion de la Fifa

Vent de panique sur le monde de la compétition sportive en Inde. Cinq jours après l’exclusion de la Fédération de football du pays par la Fifa lundi 15 août, en raison d’interférences de l’État dans sa gouvernance, les regards se tournent vers le Comité Olympique indien. Les sportifs s’inquiètent que l’instance subisse le même sort, ce qui bloquerait la participation du pays aux Jeux olympiques de 2024.

La coupe du monde féminine des moins de 17 ans, prévue en Inde en octobre, aura-t-elle bien lieu ? Les tickets ont déjà été mis en vente mais, en l’état, rien ne le garantit.

Lundi 15 août, l’All India Football Association a été exclue de la Fédération internationale de football (Fifa). Car la Cour Suprême Indienne est intervenue pour remplacer son directeur par un conseil d’administration. Or le règlement exige des élections et proscrit toute intervention extérieure dans la gouvernance des membres de la Fifa.

De facto, l’Inde ne peut donc plus participer ni héberger aucune compétition mondiale de football. « La Fifa est en contact constructif constant avec le ministère indien de la Jeunesse et des Sports », a indiqué l’instance internationale. New Delhi a indiqué de son côté travailler activement à répondre à ses exigences, mais aucune issue ne semble se dessiner.

Plus inquiétant, le Comité olympique Indien pourrait lui aussi être banni des Jeux olympiques. Là encore, le Comité international olympique lui reproche un manque de démocratie interne. La Cour suprême a ordonné jeudi 18 août un statu quo sur le conseil d’administration qui devait prendre sa tête.

C. B.