mercredi 7 décembre 2022
Accueil > A la UNE > L’Inde va continuer à acheter du pétrole russe

L’Inde va continuer à acheter du pétrole russe

Le ministre indien du Pétrole et du Gaz a déclaré que son pays se fournirait partout où il faudrait pour assurer la sécurité énergétique du pays, y compris en Russie. Ces propos font suite à la décision des pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep+) de réduire leur production.

Répondant à des journalistes lors d’un déplacement à Washington, Hardeep Singh Puri s’est montré catégorique. « Est-ce que quiconque nous a demandé d’arrêter d’acheter du pétrole russe ? Non. Nous n’allons donc pas arrêter de le faire. »

Ces déclarations s’inscrivent dans la continuité de celles du ministre des Affaires étrangères indien qui refuse que la guerre en Ukraine affecte la population indienne.

L’Inde ne consommerait que 0,2% du pétrole russe

Malgré des appels du pied du bloc occidental, la diplomatie indienne s’abstient de toute résolution condamnant la Russie aux Nations unies, y compris récemment suite aux « annexions » en Ukraine. « Ce que l’Europe achète en un après-midi est ce que nous achetons en un trimestre », a tenu cependant à tempérer le ministre du Pétrole et du Gaz, affirmant que seul 0,2% du pétrole consommé en Inde provient de Russie.

Hardeep Singh Puri a également réagi à la décision de l’Opep+ de réduire sa production de deux millions de barils par jour. Il s’est dit confiant en la capacité de l’Inde à contenir l’inflation des prix du pétrole.

Une manière de rassurer sa population, qui doit composer depuis des mois avec un litre à plus d’un euro, un prix très élevé pour le niveau de vie en Inde.

Côme Bastin in RFI