dimanche 4 décembre 2022
Accueil > A la UNE > L’Irlande s’inquiète de la sécurité de ses câbles sous-marins

L’Irlande s’inquiète de la sécurité de ses câbles sous-marins

L’Irlande se méfie de plus en plus de l’activité navale russe et craint pour la sécurité de ses câbles. Ils permettent des transactions financières, des opérations commerciales ou tout simplement l’accès à internet au quotidien. Le risque a été évoqué par Emmanuel Macron au sommet de la Communauté politique européenne à Prague. Mais le défi s’annonce compliqué.

Les trois quarts des câbles de l’hémisphère nord passent à travers ou à proximité des eaux irlandaises. Paradoxalement, cette position stratégique ne se reflète pas du tout dans la marine, déplore David Murphy, le directeur du centre d’études de stratégie militaire.

« Ça ressemble plutôt à une garde-côte, pointe-t-il. Nous avons six navires, aucun n’a de capacité sous-marine. C’est déprimant et je pense que tout Européen se demanderait comment ça se fait qu’une île n’ait pas de marine vu le contexte actuel ! L’argument c’est qu’on était neutres donc on n’avait pas besoin de se défendre. C’est insensé ! »

97 % des communications mondiales passent par ces câbles, c’est de ce fait un défi international, explique Robert McCabe, chercheur en sécurité maritime à l’Université de Coventry.

« Ces câbles sont très vulnérables et récemment les Russes ont mené plusieurs exercices militaires à proximité, rapporte-t-il. La menace russe grandit en Irlande. Mais la responsabilité ne devrait pas reposer sur un seul pays. Il pourrait y avoir une réponse multilatérale en Europe. »

Sans cette coopération, préviennent les experts, le budget de Défense de l’Irlande,à lui seul, ne suffira jamais à créer une flotte de défense sous-marine crédible.

 

Laura Taouchanov in RFI