dimanche 27 novembre 2022
Accueil > A la UNE > Mise en avant des démarches de l’Algérie pour asseoir les bases de l’économie de la connaissance

Mise en avant des démarches de l’Algérie pour asseoir les bases de l’économie de la connaissance

Le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El Mahdi Oualid a mis l’accent, lors de sa participation aux travaux de la Conférence mondiale sur l’économie créative (WCCE) en Indonésie, sur les démarches entreprises par l’Algérie pour asseoir les bases de l’économie de la connaissance et l’investissement dans les énergies créatives, indique vendredi un communiqué du ministère.

Intervenant aux travaux de la Conférence, organisée du 5 au 7 octobre à Bali, M. El Mahdi Oualid a présenté l’expérience algérienne en matière d’innovation, de créativité et de start-up.

Le ministre a évoqué, dans son intervention, les politiques générales élaborées par l’Etat algérien dans le domaine de l’économie de la connaissance et de l’innovation, citant les points forts des législations algériennes visant à construire une nouvelle économie de la connaissance et l’investissement dans les énergies créatives.

Il a également passé en revue les grandes opportunités d’investissement en Algérie et les différents avantages et atouts de l’écosystème des start-up et de l’innovation dans notre pays.

En marge de la conférence, M. El Mahdi Oualid a rencontré le ministre indonésien du Tourisme et de l’Economie créative, Sandiaga Salahuddin Uno, avec lequel il a abordé les opportunités offertes à la coopération algéro-indonésienne dans le domaine des start-up et de l’économie de la connaissance, au vu des relations historiques et des liens de fraternité unissant les deux peuples.