mardi 16 juillet 2024
Accueil > A la UNE > Mouvement dans le corps des Inspecteurs généraux de wilaya, des DRAG et des DAL

Mouvement dans le corps des Inspecteurs généraux de wilaya, des DRAG et des DAL

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad a opéré un mouvement dans le corps des Inspecteurs généraux de wilaya, des Directeurs de la réglementation et des affaires générales (DRAG) et des Directeurs de l’Administration locale (DAL), après l’aval du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a indiqué dimanche un communiqué du ministère.

Après l’aval du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a opéré un mouvement dans le corps des Inspecteurs généraux de wilaya, des Directeurs de la réglementation et des affaires générales (DRAG) et des Directeurs de l’Administration locale (DAL), comme suit :

Concernant les Inspecteurs généraux de wilaya : le mouvement concerne dix-huit (18) postes, comme suit:       

– Nomination de sept (7) cadres en qualité d’Inspecteur général de wilaya,

– Mutation de neuf (9) Inspecteurs généraux vers d’autres wilayas,

– Mise à la retraite de deux (2) Inspecteurs généraux.

Concernant les Directeurs de la réglementation et des affaires générales (DRAG), le mouvement concerne 16 postes, comme suit :

– Promotion de cinq (05) cadres à ce poste,

– Mutation de neuf (09) Directeurs vers d’autres wilayas,

– Fin de fonctions pour deux (02) cadres occupant ce poste.

– Concernant les Directeurs de l’Administration locale (DAL), le mouvement concerne 27 postes, comme suit:

– Promotion de sept (07) cadres à ce poste,

– Mutation de dix-sept (17) Directeurs vers d’autres wilayas,

– Fin de fonctions pour trois (03) cadres appelés à d’autres fonctions.

Ce mouvement basé sur « le principe d’évaluation continue et le mérite, s’inscrit au titre des efforts visant à renforcer les performances de l’Administration de wilaya, à insuffler davantage de dynamisme et d’efficacité à la gestion des affaires locales et à associer les jeunes cadres et l’élément féminin, en les encourageant à occuper des postes d’encadrement », conclut la même source.

M. B.