dimanche 27 novembre 2022
Accueil > A la UNE > Pêche à la sardine à Alger : une offre abondante fait baisser les prix sur les étals

Pêche à la sardine à Alger : une offre abondante fait baisser les prix sur les étals

Le directeur de la Pêche et de l’aquaculture de la wilaya d’Alger, Cherif Kadri a affirmé, mardi, que l’activité intensive des pêcheurs avait permis d’offrir de grandes quantités de poisson bleu, notamment la sardine, cédée au détail ces dernières semaines à des prix oscillant entre 300 et 450 Da/kg.

Dans une déclaration à l’APS, M. Kadri a fait état de 262 tonnes de poissons, toutes variétés confondues, pêchés la semaine dernière à Alger seulement, dont 258 tonnes de poissons bleus tels que la sardine, le saurel et l’allache.

Concernant les prix de la sardine, il a indiqué qu’ils oscillent entre 250 et 350 Da chez les poissonniers, et se stabilisent entre 300 à 450 Da au détail, rappelant toutefois que les prix restent tributaires de la loi de l’offre et de la demande.

A noter que le port d’Alger compte quelque 60 sardiniers dont les rendements varient de 10 à 40 tonnes/jour, selon les conditions climatiques.

Evoquant les facteurs à l’origine de l’augmentation de la quantité du produit, M. Kadri a expliqué que la période de juin à fin octobre présente des conditions climatiques favorables, à savoir des courants marins chauds au gré desquels dérivent les planctons qui servent de nourriture aux sardines. Les courants ont donc amené plusieurs essaims de poissons bleus près des côtes.

Juin dernier, M. Kadri avait affirmé que « la campagne de pêche des poissons bleus s’annonce prometteuse ». « Il y a une abondance de poissons, qui contribue à la baisse des prix avant même la période du pic de production (août et octobre), où le kilogramme de sardines est vendu à des prix très raisonnables notamment dans les ports spécialisés dans la pêche à la sardine. »