vendredi 14 juin 2024
Accueil > A la UNE > Pour concrétiser ses actions de bienfaisance Ooredoo lance une offre de solidarité avec le CRA

Pour concrétiser ses actions de bienfaisance Ooredoo lance une offre de solidarité avec le CRA

Entreprise citoyenne engagée envers la société algérienne, Ooredoo entame le mois béni de Ramadhan par le lancement, en partenariat avec le Croissant Rouge Algérien (CRA), d’une nouvelle initiative de solidarité en faveur des couches démunies de la société.

En effet, sous le signe du partage et de la bienfaisance, Ooredoo lance une offre valable tout au long de ce mois de Ramadhan, à travers laquelle elle s’engage à consacrer 20 DA, qui seront offerts par l’entreprise au profit du CRA sur chaque opération de rechargement égal ou supérieur à 2000 DA, afin de concrétiser des actions de solidarité en faveur des couches nécessiteuses. Le client bénéficiera de la totalité des avantages proposés par la formule du rechargement effectué, qui lui permettront de contribuer à une cause noble.

Avec l’arrivée du mois sacré de ramadhan, symbole d’entraide et de partage, Ooredoo est fière de lancer cette initiative humanitaire et contribuer à travers un geste simple pour venir en aide aux personnes nécessiteuses.

A noter que Ooredoo avait renouvelé récemment son contrat de partenariat avec le Croissant Rouge Algérien (CRA) en vertu duquel les deux parties s’engagent à concrétiser un programme commun dans le cadre de la solidarité avec les différentes franges démunies de la société.

Dans le cadre du même partenariat, Ooredoo s’engage à accompagner le CRA sur d’autres actions de solidarité notamment en faveur des enfants scolarisés issus des familles nécessiteuses relevant des zones enclavées, et à apporter son aide en cas de catastrophes naturelles, et à la réalisation d’un projet destiné aux enfants autistes ainsi que la concrétisation d’un programme de formation en secourisme.

A travers cette initiative de solidarité, Ooredoo confirme une fois de plus son statut d’entreprise engagée envers les franges les plus vulnérables de la société.

Mohammed Bessaïah